OL-Fiorentina (1-0) : Les notes des joueurs

Il a néanmoins peu été inquiété.

Anthony Réveillère (5,5) : Match correct pour l'arrière droit olympien. Il a accompli sa tâche défensive de façon solide. Moins offensif que sur les précédentes rencontres.

Cris (6) : Solide, le " policier " a fait son match, tel qu'on le connaît. Capitaine d'un soir, il a parfaitement montré l'exemple en terme de combativité.

Jérémy Toulalan (8,5) : Les superlatifs manquent pour juger la performance du milieu de terrain lyonnais, repositionné en défense centrale après le forfait de Bodmer. Il a tout simplement été monstrueux. Infatigable combattant, il a sauvé de nombreuses situations dangereuses, notamment avec un tacle défensif de toute beauté en première période sur Gilardino.

Aly Cissokho (7) : Très bon match de Cissokho, au lendemain de ses 22 ans. Tant défensivement qu'offensivement, il a montré de très bonnes dispositions. Sa qualité de centre est aussi à signaler, l'un deux aurait pu d'ailleurs se révéler décisif sur le but refusé à Pjanic. Incontestablement un cran au-dessus du niveau de Grosso de la saison dernière.

Jean-II Makoun (4,5) : La camerounais aurait certainement débuté sur le banc sans la blessure de Bodmer. Il a paru parfois dépassé par la situation. Ce n'est sans doute pas une coïncidence si le milieu de terrain de la Fiorentina a pris le dessus en première mi-temps.

Kim Källström (6,5) : Au vu du match, on est en droit de se demander s'il n'y avait pas un contrat sur l'international suédois ? Il a subi un nombre incalculable de fautes, de semelles. Mais en bon guerrier qu'il est, Källström s'est beaucoup démené dans l'entrejeu. Il est aussi à l'origine du seul but de la rencontre.

Miralem Pjanic (6) : Un peu perdu en première période, il n'a pas eu l'influence sur le jeu lyonnais escomptée. Comme le reste de l'équipe, beaucoup mieux en deuxième mi-temps où il était de tous les bons coups. Récompensé par le but victorieux, " Miré " s'installe de plus en plus dans cette équipe.

Sidney Govou (6) : Rentré en jeu au bout d'une vingtaine de minutes suite à la sortie sur blessure de Bastos, Sid a fait " du Govou ". Précieux dans le domaine aérien, il n'est pas pour rien dans le but lyonnais. Un joueur indispensable.

Bafé Gomis (4,5) : Il s'est beaucoup démené, souvent en vain, face à la défense centrale adverse. Esseulé en première période, il a eu beaucoup de mal, assez logiquement.

Lisandro Lopez (5,5) : Moins décisif que d'habitude, moins tranchant, il a paru très nerveux par instants. Toutefois, sa protection de balle, son abnégation sont toujours aussi agréables à voir. Comme Källström, il a subi un nombre incalculables de fautes.

RB, à Gerland avec A.F

Lire aussi : Pjanic libère l'OL

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut