OL - Anderlecht : Le match vu par Lyon Cap'

Lors des deux premières journées de Ligue 1, l'OL a été l'équipe qui s'est créé le plus d'occasions, sans toutefois les concrétiser. Mais le réalisme retrouvé a fait qu'il n'y a eu en définitive pas de match.

On n'a pas aimé : Le manque de réalisme de Delgado en fin de match. Quatre occasions franches qui ne donnent rien. Mais comme beaucoup d'entraineurs le disent : le plus important est de se créer des occasions.

On ne comprend pas : Pourquoi a-t-on tant frissonné à l'idée de jouer Anderlecht ? Bien sûr l'humilité et la modestie sont de mise avant un match européen. Mais les Lyonnais et les Belges ne jouent pas dans la même catégorie. A part Suarez, les Belges n'ont guère montré plus qu'une équipe de milieu de tableau de Ligue 1.

On l'a tous vue  : La passe aveugle de Bastos pour Gomis sur le cinquième but Lyonnais. L'ouverture millimétrée du Brésilien a parfaitement conclu le festival offensif des Lyonnais.

On veut revoir : Le coup-franc 'Juninesque' de Miralem Pjanic. Le numéro huit va si bien au Bosniaque.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut