Lyon - Sparta Prague : l'OL assure le strict minimum

Vainqueur (2-1) du Sparta Prague lors de ce premier match de Ligue Europa, l'Olympique Lyonnais aura mis du temps à s'imposer jeudi au stade de Gerland. Après avoir mené au score deux à zéro, l'OL a tremblé en fin de match après la réduction du score des Tchèques.

Premier match, première victoire pour l'Olympique lyonnais en Ligue Europa. Largement favoris sur le papier, les Lyonnais s'imposent 2-1 face au Sparta Prague, non sans une certaine difficulté. Auteurs d'une première mi-temps sérieuse, les Lyonnais ont attendu l'heure de jeu pour marquer le premier but salvateur grâce à Bafétimbi Gomis (59e). Opposés à une équipe pragoise venue chercher le match nul, les joueurs de Rémi Garde ont multiplié les occasions de buts mais sans parvenir à les concrétiser.

L'attaque lyonnaise a en effet totalement dominé la défense pragoise grâce à une efficace circulation de balle orientée par Grenier et Malbranque. Les deux milieux ont constamment cherché à jouer en triangle avec leurs attaquants. Gomis a surtout servi de tour de contrôle, tandis que Lacazette a multiplié les appels dans le dos de son défenseur. Le jeune ailier a adressé de nombreux centres dangereux à Lisandro, mais surtout à Gomis (4e et 11e).

Ce dernier a gaspillé plusieurs occasions, notamment lors de son duel contre Vaclick après une lumineuse passe en profondeur de Grenier (22e). Son inefficacité empêche l'OL de se mettre à l'abri avant la pause. Quant à Lisandro, placé à gauche, il n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Le capitaine des Gones confirme qu'il n'est pas un vrai joueur de couloir. En titularisant Lisandro à ce poste, Rémi Garde semble gaspiller le talent de l'Argentin qui se fatigue à décrocher pour toucher de bons ballons.

L'autre match de la seconde période

Lyon montre deux visages dans cette seconde période. S'il parvient à marquer très vite ses deux buts (59e, 61e) en étant plus percutant, l'OL a également été défaillant en fin de match. Tombée dans un faux rythme après la sortie de Lisandro (67e), la rencontre a lentement tourné en faveur du Sparta Prague. Les Tchèques, sur un action nette et efficace, reviennent à un but des Rhodaniens (77e). Un retour qui plonge Gerland dans le doute, simplement parce que Lyon n'a pas su marquer le troisième but qui aurait enterré les visiteurs.

Largement dominateurs pendant plus d'une heure, les olympiens se sont mis tout seuls en danger. Une fin de match inquiétante alors que Lyon va rentrer dans une série de 4 matchs en 14 jours. Constat partagé par Rémi Garde, avouant que son équipe avait "souffert dans les dernières minutes". L'OL entre donc par la grande porte en Ligue Europa et continue sa série de victoires, mais doit faire attention aux errances défensives lors des prochaines rencontres, à commencer par dimanche à Lille.

Lire aussi  : Bafé Gomis a bien fait d’insister

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut