Ligue 1 : Reims douche l'OL

Pour son 3e match de Ligue 1 de la saison, le 4e en 17 jours, l’Olympique lyonnais a chuté samedi soir. Une nouvelle fois. Quatre jours après la lourde défaite en barrage aller de la Ligue des champions, ce nouveau revers face à Reims (0-1) tombe mal. Très mal.

La météo avait décidé de faire parler d’elle samedi au stade de Gerland. D’importantes trombes d’eau sont venues perturber la rencontre entre l’OL et Reims. Interrompue après la pause, la partie a repris avec plus de trente-quatre minutes de retard. Les jardiniers ont bien travaillé, bien mieux en tout cas que les Lyonnais durant le premier acte. Guère inspiré, l’OL abuse du jeu direct en cherchant sans cesse Alexandre Lacazette, bien trop isolé au sein de l’attaque rhodanienne. Une mauvaise habitude. Comme depuis le début de la saison, Lyon rate son entame de match et ne parvient pas à faire la différence durant les quarante-cinq premières minutes.

Première pour Farès Bahlouli

Après la débâcle en début de semaine face à la Real Sociedad (0-2), Rémi Garde avait laissé entendre qu’il allait opérer des changements. Pour ce match face à Reims, l’entraîneur lyonnais décide d’en faire trois. Bakary Koné retrouve sa place au sein de la charnière centrale, Gueïda Fofana au milieu de terrain et le jeune espoir Farès Bahouli fête sa première titularisation en Ligue 1. La blessure prématurée (11e) de Gaël Danic contraint Garde à faire rentrer Jordan Ferri. Une carte jeune enfin surtout très défensive…

Grenier rate son péno…

Malgré une pause prolongée en raison des conditions climatiques, la bande à Rémi Garde se montre plus entreprenante dès l’entame du deuxième acte. Les Lyonnais tentent et se montrent dangereux. A plusieurs reprises. Fofana (53e), Gourcuff (57e) et la belle volée de Lacazette sur la barre, bien servi pour le coup par Ferri, donnent des sueurs froides au stade de Reims. Lyon hérite même d’un penalty suite à une faute de Courtet sur Ferri. Clément Grenier, entré en jeu à la place de Fofana (68e), se rate complètement et envoie le ballon au-dessus du but d’Agassa (70e).

Reims en profite !

Pis. Plutôt nerveux, les Rhodaniens perdent le fil du match et vont encaisser un but sur une frappe de Fortes contrée par Bisevac (0-1, 75e). En moins de cinq minutes, Lyon a perdu son match et perdu trois points. Les 24 400 spectateurs du stade de Gerland sont assommés. Ces derniers s’attendaient légitiment à retrouver un OL conquérant, prêt à rebondir après sa défaite face à la Real Sociedad. Que nenni. Les Gones occupent désormais la 3e place de Ligue 1. Mais les questions demeurent. Simple accident ou mal plus profond ?

à lire également
18 interpellations, 9 policiers légèrement blessés et 3 vitrines de magasins dégradées : le bilan de cette nuit de célébration de la victoire de l'Algérie en CAN reste relativement bon selon la préfecture, compte tenu de l'importante affluence dans les rues de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut