" Les tarifs des clubs de sport sont aberrants "

Pour Christophe Andanson, président de Les Mills France, l'objectif est clair : combattre la maladie par le sport. Cela passe par une diminution des prix des abonnements en salle.

Lyon Capitale : Pouvez-vous nous expliquer le déroulement de ce samedi 27 juin ?

Christophe Andanson : Tout au long de la journée, différents cours collectifs de fitness seront proposés par Les Mills. L'entrée s'effectue sous forme de donation : cinq euros, voire plus pour ceux qui le souhaitent. Tous les bénéfices seront redistribués pour la recherche concernant la maladie d'alzheimer.

Quel est l'objectif de cet évènement ?

Il me semble fondamental que nos élu(e)s aient conscience des bienfaits du sport pour combattre la maladie. (Ndlr : la cérémonie d'ouverture, à 14h30, sera effectuée en compagnie de Jean-Jack Queyranne, président du conseil régional de Rhône-Alpes.) En terme de prévention, la publicité télévisuelle concernant les bons réflèxes alimentaires ne suffit pas. Il faut vraiment aider et motiver les gens à se mettre au sport.

Le prix des abonnements en salle est-il trop élevé ?

Les prix sont aberrants ! Aujourd'hui les clubs de sport souhaitent proposer des tarifs plus attractifs. Il n'est pas normal que les clients paient une TVA à 19,6 % pour réaliser une activité aussi vitale qu'est le sport. Dans d'autres pays, cette taxe est réduite, ce qui favorise ainsi la pratique d'exercices physiques.

Recueilli par Vincent Serrano

Informations pratiques : Samedi 27 Juin au Palais des Sport de Gerland (350 avenue Jean Jaurès, Lyon 7ème)

Cours de fitness de 9 à 19 heures - Conférences de 11 heures à 14h30 sur le thème de la maladie d'Alzheimer

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut