Les Lyonnais ont les yeux rivés sur le derby

Si les hommes de Rémi Garde reçoivent jeudi les Israéliens de Kiryat Shmona en Ligue Europa, Lyon a déjà la tête au derby de dimanche à Saint-Etienne.

Le monde du ballon rond rhônalpin a la tête à dimanche. Jour du derby entre l'OL et Saint-Étienne. Le coup d'envoi sera donné à 21h dans l'antre des Verts, à Geoffroy-Guichard. Depuis quelques jours déjà, la presse noircit les pages : "Bafé Gomis en salive d'avance", l'ancien gardien des deux clubs "Grégory Coupet prévoit un derby bouillant" et l'entraîneur Rémi Garde, lui qui a bien connu les derbys s'amuse : "C'est très agréable d'aller à Geoffroy-Guichard en leader". Ambiance. Mieux, le derby de cette année voit s'affronter deux "frères ennemis" qui squattent depuis quelques matchs le haut du tableau : l'un leader de la Ligue 1 (OL), l'autre troisième (Saint-Étienne).

"Le match le plus important de l'année"

Ce jeudi pourtant, Lyon reçoit les Israéliens de Kiryat Shmona pour le dernier match de la phase de groupe de Ligue Europa. Mais ce match-là compte un peu pour du beurre : l'OL, premier de son groupe est déjà qualifié pour les 16e de finale. "Jeudi, c'est un match qui ne sert à rien si ce n'est à reposer les titulaires pour faire tourner l'effectif, souligne Christophe, porte-parole du groupe de supporters Lyon 1950. Le derby c'est LE match le plus important de l'année." Ce n'est donc pas jeudi que Gerland battra des records d'affluence."Notre tribune sud sera en effectif réduit", confirme Christophe.

"Ce serait dommage de prendre le match de Ligue Europa au-dessus de la jambe, tempère Thierry Greco, président de l'Amicale des Rouge et Bleu (Jean Bouin). Car il permet à l'OL d'avoir plus de souplesse et de confronter encore les jeunes. C'est important pour la suite de la saison. Même si le derby… C'est le fil rouge de la saison !". Les supporters Lyonnais seront 900 à faire le déplacement dans le Forez, le maximum autorisé par le club de Saint-Étienne.

L'OL invaincu depuis 1994

Tout le monde n'a d'yeux que pour cette rencontre. Impatients de voir Lyon survoler le match comme à Marseille et face à Montpellier, frissonnant d'avance au duel de deux des meilleurs attaquants de Ligue 1, Bafétimbi Gomis et Pierre-Emerick Aubameyang, tremblant de la réaction des Stéphanois qui n'ont plus battu Lyon à Geoffroy-Guichard depuis 1994. "Ce sera un match de très haut niveau", concède le président lyonnais Jean-Michel Aulas.

Sur le papier, l'OL est devant : premiers au classement général, premiers en attaque, les Lyonnais sont aussi meilleurs à domicile comme à l'extérieur. Seule la défense réussit mieux aux Verts (1er au classement de la LFP).

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut