Jeunes : à quoi joue Puel ?

Depuis la reprise de la saison, l’OL ne cesse de mettre en avant ses jeunes joueurs et les bons résultats de son centre de formation. Seulement, dans les faits, la situation est loin d’être aussi idyllique.

Yanis Tafer, Alexandre Lacazette, Timothée Kolodziejczak, Sébastien Faure, Enzo Reale, Clément Grenier. Ces six jeunes joueurs évoluant à l’OL, fraîchement sacrés champions d’Europe, ne semblent pas être dans les petits papiers de Claude Puel. C’est le cas notamment de Yanis Tafer. Malgré les blessures de Lisandro Lopez, Cesar Delgado et tout récemment d’Ederson, il ne fait même pas partie du groupe professionnel. Surréaliste. D’autant plus, que le natif de Grenoble fait l’objet de nombreuses convoitises (Lorient, Lens, Toulouse, NDLR). Selon nos informations, Claude Puel refuserait de prêter le joueur en Ligue 1. Interrogé sur le sujet ce vendredi, l’entraîneur général de l’OL a indiqué que tout restait ouvert. “La porte peut aussi être ouverte pour certains jeunes à condition qu’ils obtiennent du temps de jeu." Il faut croire que Puel n’a pas de grandes ambitions pour Tafer puisqu’il préférait le prêter à un club de Ligue 2. Un temps envisagé, un transfert définitif ne semble plus être à l’ordre du jour. Jean-Michel Aulas qui apprécie les caractéristiques techniques du jeune Tafer aurait mis son veto. Seulement, entre la volonté de Puel de ne pas prêter le joueur et celle de JMA de refuser qu’il soit transféré, Yanis Tafer doit pour l’instant se contenter de la CFA. C’est également le cas de Timothée Kolodziejczak. Le jeune latéral gauche qui souhaite être prêté afin d’obtenir davantage de temps de jeu essuierait pour l’heure un refus catégorique de Claude Puel. 



Faure et Reale, deux champions d’Europe toujours pas pros

Sur les six champions d’Europe, deux sont dans une situation abracadabrantesque. Enzo Reale et Sébastien Faure, tous deux des Lyonnais pur souche et fidèles au club depuis de nombreuses années, n’ont toujours pas signé de contrat professionnel. Deux exceptions parmi les 18 Français sacrés champions d’Europe. Les deux joueurs dont le comportement exemplaire est régulièrement salué par les formateurs lyonnais, s’entraînent avec la Pro 2 en attendant mieux.

Si Tafer, Kolo, Faure et Reale ne semblent pas exister aux yeux de Claude Puel, Clément Grenier et Alexandre Lacazette auront peut être l’opportunité cette saison de s’exprimer avec l’équipe pro. Mais la gestion du cas de Lacazette fait beaucoup jaser. Dix-huit heures après avoir été sacré champion d’Europe avec l’équipe de France des moins de 19 ans, il est convié à disputer le match amical contre le Celtic Glasgow, en tant que titulaire. Puis le lendemain, il entre en jeu contre l’AC Milan et se blesse...Si Claude Puel a la réputation d’être un formateur dans l’âme, il semble complètement dépassé par les événements. Se vantant en permanence de la qualité de son centre de formation, l’Olympique Lyonnais ne peut plus se cacher et continuer à mettre ses jeunes talents en avant, mais sur le terrain.

à lire également
Nabil Fekir montre son maillot lors du derby ASSE - OL
Les attaquant lyonnais ont à nouveau inscrit 5 buts hors du Parc OL ce vendredi contre Dijon. Une performance qui fait du club de Jean-Michel Aulas le meilleur loin de ses bases en ligue 1 cette saison, devant Paris, qui compte certes deux matchs de moins.
1 commentaire
  1. romain blachier - 14 août 2010

    D'accord avec vous, pour Tafer c'est vraiment du gachis, ce gars a un potentiel sûr et certain.Niveau politique des jeunes, si Puel avait été là au temps des tous premiers pas de Benzema, le pauvre Karim jouerait peut-être à Angers ou à Vannes à l'heure qu'il est !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut