Jean-Michel Aulas sort de ses gonds

'On a vu une très bonne équipe de Metz qui a su jouer à merveille les contres. C'est une équipe de contre qui va très vite et qui nous a mis en danger. C'est vrai que la succession de matches, et des matches très importants, fait qu'il est toujours très difficile psychologiquement de se remettre dans le coup. C'est mal tombé, parce qu'on a besoin d'être en confiance, on ne doit jamais perdre à la maison et encore moins contre une équipe de division 2' (...). 'Mais si des joueurs qui n'ont pas beaucoup de temps de jeu ont la possibilité de le faire et ne saisissent pas les opportunités, à ce moment là ça devient très embêtant. D'une part, on perd 3, 4 matches supplémentaires qui permettent de faire jouer ces joueurs. Deuxièmement ça crée un doute dans l'esprit de tout le monde à quelques jours d'un match essentiel en championnat.'De son côté Claude Puel n'a guère apprécié qu'on l'interroge sur la médiocrité de certains de ses joueurs. 'C'est une élimination d'une compétition. Point. On ne parlera plus de la Coupe de la Ligue cette saison. Comme je dis souvent, on perd ensemble, on gagne ensemble. Ce soir (Ndlr : mardi), on a tous perdu que se soit le staff ou les joueurs. Et ça sera le mot de la fin. Je pense qu'il n y a plus grand chose à dire sur ce match.'

à lire également
 Le nouveau latéral gauche de l’OL, Youssouf Koné, transfuge du LOSC, a bataillé avant de pouvoir exprimer la plénitude de son talent. Retour sur le parcours de l’international malien et sa folle envie de s’illustrer sous le maillot lyonnais.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut