Il n'y a que la vérité qui fâche

En vain. Très disponible pour l'ensemble de la presse lyonnaise, Alain Perrin continue de faire la sourde oreille à nos demandes. Comme il a su le faire auprès des joueurs tout au long de la saison. Lyon Capitale fut le premier média local à révéler l'existence de tensions au sein du vestiaire lyonnais. De quoi agacer un entraîneur, responsable en grande partie du phénomène. Avez-vous lu ou entendu un joueur soutenir Alain Perrin ces derniers jours ? L'humour (très) particulier de l'ancien coach sochalien, ainsi que ses méthodes d'entraînement très encadrées n'ont jamais trouvé écho au sein du groupe. Au-delà du vestiaire, Alain Perrin est parvenu à se mettre à dos le staff technique historique ainsi que le président Aulas, qu'il n'hésitait pas à tacler hors micro. Difficile donc de comprendre aujourd'hui l'attitude du double vainqueur coupe-championnat. Toutefois, Lyon Capitale souhaite bon vent à Alain Perrin, et comme l'OL, le " remercie ".

à lire également
18 interpellations, 9 policiers légèrement blessés et 3 vitrines de magasins dégradées : le bilan de cette nuit de célébration de la victoire de l'Algérie en CAN reste relativement bon selon la préfecture, compte tenu de l'importante affluence dans les rues de Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut