Grenier délivre l'OL à Montpellier

Clément Grenier a permis à l'OL d'arracher une victoire très importante à Montpellier vendredi soir (1-2). Un succès qui offre à Lyon la deuxième place provisoire du classement.

Un chef d’œuvre. Clément Grenier a réalisé un exploit pour délivrer son club de coeur au bout du temps additionnel. Une demi-volée somptueuse de 20m du pied gauche qui a crucifié une belle équipe de Montpellier. Après une victoire laborieuse mais encourageante contre Toulouse le week-end dernier, les joueurs de Rémi Garde ont subi face à la Mosson. Pourtant, la première mi-temps est plutôt convaincante de la part des Lyonnais.

Offensivement, les combinaisons s'enchaînent entre Gourcuff, Grenier et Lisandro. Ces trois-là sont impliqués sur le premier but de l'OL. Gourcuff laisse passer le ballon pour Grenier qui centre parfaitement pour la tête imparable de Lisandro (5ème, 0-1). Défensivement, la défense tient tant bien que mal. Mais elle a flanché à cinq minutes de la mi-temps. Belhanda s’amuse devant Bakary Koné et Maxime Gonalons avant de battre Rémy Vercoutre (40ème, 1-1).

Les Lyonnais ne sont pas morts

Au début de la deuxième mi-temps, l'OL est aux abois. Les coéquipiers de Gonalons manquent de rigueur défensive et subissent les assauts répétés des Montpelliérains. Belhanda voit sa frappe contrée après un dégagement manqué de la défense lyonnaise (53ème). Si Fofana a surpris son monde la semaine dernière au poste d’arrière droit, son manque d’expérience se fait clairement ressentir. A deux reprises, l’ancien Havrais laisse Mounier partir seul dans son dos. Heureusement, le joueur formé à Lyon rate ses deux face à face (10ème, 57ème). Rémy Vercoutre ne rassure pas non plus avec un ballon relâché sur une frappe anodine qui a failli faire mouche (62ème). Belhanda, encore lui, décoche une frappe puissante qui passe à quelques centimètres de la cage de Rémy Vercoutre.

Sur une dernière contre-attaque olympienne, Gourcuff obtient un corner. Son coup de pied de coin est repoussé par la défense montpelliéraine mais Grenier surgit de nulle part pour envoyer une demi-volée qui fera date (92ème, 1-2). Au passage, le natif d'Annonay signe son 5ème but et sa 5ème passe décisive de la saison en Ligue 1. L’OL peut être satisfait d’avoir arraché une victoire avec les tripes à la Mosson. Car la fin de match a été catastrophique. La défense a été inquiétante, faisant preuve d'une fébrilité incroyable. Dabo a failli offrir une passe décisive à Cabella qui a tiré sur le poteau. Les protégés de Rémi Garde peuvent donc aborder le derby face à Saint-Etienne plus sereinement. Avec deux victoires de rang, les Gones se relancent aussi pour la course à la Ligue des champions. Et montrent qu'ils ne sont pas encore morts.

à lire également
Le LOU est dans le dur. Après ses deux défaites en Coupe d’Europe, Lyon a été sèchement battu à Montpellier samedi soir (33-8). Les Lyonnais conservent néanmoins la tête du Top 14.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut