Grange se rassure

En géant, une discipline où il ne joue pas les premiers rôles à chaque départ, il a terminé septième des championnats du monde de Val d'Isère, ce vendredi. " Je loupe une médaille en super-combiné lundi. Aujourd'hui, il me manque quelques trucs pour faire mieux mais c'est très positif pour dimanche et le slalom. En géant, je suis encore dans une phase d'apprentissage ", a commenté Jean-Baptiste Grange à l'issue de sa course. Un peu trop prudent en première manche, il s'est lâché lors de la seconde, laissant parler son ski technique et ne commettant que peu de fautes. Une meilleure deuxième manche qui lui permet de grimper à la septième, à moins d'une seconde du podium. Mais aujourd'hui, pour espérer mieux, il aurait aussi fallu que quelques cadors du géant commettent des erreurs. Mais tous les grands ont répondu présents. Grange apprend à en devenir un en géant. Dimanche, dans son jardin, entre les piquets de slaloms, il jouera sur un terrain qui lui est plus favorable. Il se présentera en leader de la coupe du monde et tentera de décrocher l'or qui lui a glissé des doigts en super-combiné.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut