OL

Football : les recommandations des parlementaires

La mission parlementaire sur l'application du fair-play financier au modèle français a rendu son rapport, ce mercredi. Les parlementaires veulent responsabiliser les clubs français, pour rentrer dans la nouvelle ère du fair-play financier.

La mission parlementaire préconise la suppression du mercato hivernal « pour inciter à une stabilité contractuelle en cours de la saison et garantir ainsi le maintien de l’équilibre compétitif  ».

Dans leur rapport rendu ce mercredi, les parlementaires souhaitent vivement que les agents aient moins de pouvoir. Pour cela, ces conseillers si souvent décriés ne seraient plus rémunérés par les clubs, mais pas leurs poulains. De plus, leurs commissions seraient plafonnées à hauteur de 6 % des montants des contrats.

Privilégier la formation

Enfin, par la voix de son rapporteur, le député Thierry Braillard (également adjoint aux sports de la ville de Lyon), la mission parlementaire veut rendre les équipes de Ligue 1 plus responsables. La masse salariale serait fixée à 60 % du chiffre d’affaire du club. Pour assainir leurs comptes, les écuries françaises doivent également privilégier leur centre de formation et posséder leur propre stade.

Ces recommandations ne choqueront pas l’Olympique lyonnais, qui s’est déjà préparé depuis quelques années, en essayant de réduire sa masse salariale, de construire son Grand Stade et de s’appuyer sur ses jeunes issus du centre de formation.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut