Didier Deschamps

EDF : quelles chances pour les Lyonnais d'être dans les 23 ?

Ce soir, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps dévoilera les noms des 23 joueurs qu'il a retenus pour participer à l'Euro 2016. Plusieurs joueurs de l'Olympique Lyonnais sont des candidats crédibles pour une place. Revue subjective ligne par ligne des joueurs possibles.

Les défenseurs

Christophe Jallet (latéral droit). Le "divin chauve" est régulièrement appelé dans les listes de Didier Deschamps. Ses onze sélections avec les Bleus ont toujours été sous la direction de l'actuel sélectionneur de l'Équipe de France. De plus, Mathieu Debuchy, son principal concurrent pour être la doublure de Bacary Sagna vient d'annoncer son forfait aujourd'hui à cause d'une blessure à la cuisse. Probabilité pour Christophe Jallet d'être dans la liste : 90 %.

Samuel Umtiti (défenseur central), la grosse côte en défense. Le jeune lyonnais de 22 ans a été l'auteur d'une saison pleine avec l'OL. Encore jamais sélectionné par Didier Deschamps, il est un choix crédible après la suspension de Mamadou Sakho et la blessure de Kurt Zouma. La concurrence est rude avec le retour de blessure de Jérémy Mathieu. Le défenseur de 32 ans est capable, tout comme Umtiti, d'évoluer aussi bien en défense centrale qu'au poste de latéral gauche, mais celui-ci possède l'expérience des joutes internationales, que ce soit en équipe de France ou avec le FC Barcelone. La très bonne saison de Loic Perrin avec Saint-Etienne entre également en compte. Déjà appelée par le sélectionneur en mars pour pallier la blessure de Mamadou Sakho, sa plus grande polyvalence (il est capable de joueur latéral droit, milieu récupérateur) pourrait être un atout. De plus, le pragmatique Didier Deschamps pourrait préférer l'expérience de Perrin (30 ans) à la jeunesse d'Umtiti. Probabilité pour Samuel Umtiti d'être dans la liste : 25 %.

Les milieux de terrain

Maxime Gonalons (milieu défensif). Dans le 4-3-3 de Didier Deschamps, accrocher une place sera compliqué pour le capitaine des Gones. En dépit de plusieurs passages chez les Bleus (8 sélections), il n'a plus été appelé par Didier Deschamps depuis la rencontre face à l'Albanie en juin dernier. De plus, le milieu de terrain de l'équipe de France est extrêmement dense. Six joueurs se dégagent au vu des dernières listes de Didier Deschamps : Paul Pogba, Blaise Matuidi, Lassana Diarra, Moussa Sissoko, Yohan Cabaye et N'Golo Kanté. Le dernier listé, auteur d'une grande saison avec le champion d'Angleterre Leicester, a réussi haut la main sa première apparition avec les Bleus en mars dernier. Tandis que Lassana Diarra a surnagé dans le marasme marseillais cette saison. Les quatre autres sont régulièrement appelés par Didier Deschamps même si leurs performances sont moyennes. Probabilité pour Maxime Gonalons d'être dans la liste : 5 %.

Mathieu Valbuena (milieu offensif). Il y a six mois, personne n'imaginait que "Petit Vélo" pourrait manquer l'Euro. Le milieu de poche lyonnais avait réussi à s'imposer comme une valeur sûre de l'Équipe de France. Sans en être le leader, il ne décevait que très rarement. Mais une saison très compliquée tant sur le plan personnel (l'affaire de la sex-tape) que sportif, avec des blessures et l'éclosion de Maxwell Cornet qui l'a propulsé sur le banc de l'OL, vient sérieusement compromettre sa place dans les 23. Dimitri Payet a crevé l'écran avec West Ham cette saison et s'est mis en évidence avec les Bleus lors du rassemblement de mars, alors que Valbuena n'était pas convoqué. Son seul avantage reste l'expérience de l'équipe de France et sa présence dans le groupe depuis plusieurs années. Une donnée importante quand on voit des joueurs comme Cabaye qui sont restés dans le groupe alors que leurs performances en club étaient plus que moyennes. Probabilité pour Mathieu Valbuena d'être dans la liste : 15 %.

Les attaquants

Alexandre Lacazette (attaquant). Le leader de l'attaque lyonnaise rayonne depuis le début de l'année 2016. Il a notamment signé un triplé ce samedi lors de l'écrasante victoire de l'OL face à Monaco 6 buts à 1. Malgré son retour en forme, Didier Deschamps lui a préféré André-Pierre Gignac lors des matchs amicaux du mois de mars. L'ancien marseillais qui évolue aujourd'hui au Mexique a réalisé une grande saison en enchaînant les buts. Il a su se mettre en évidence lors des rassemblements avec les Bleus en inscrivant 2 buts en 4 matchs sur la saison. Si pour Jean-Michel Aulas, "l'équipe de France ne peut pas se passer de nos Lyonnais, c'est mieux que les exotiques", Didier Deschamps sera peut-être d'un avis différent tant l'attaque des Bleus semblait en osmose contre les Pays-Bas et la Russie au printemps. Probabilité pour Alexandre Lacazette d'être dans la liste : 40 %.

Nabil Fekir (attaquant). Et si c'était lui, la surprise du chef ? Opéré au genou en septembre et absent des terrains pendant de longs mois, il s'est battu contre le temps pour être dans la liste de Didier Deschamps. S'il a retrouvé les pelouses de Ligue 1 depuis le 8 avril et le match contre Montpellier, il n'a pu cumuler que 52 minutes de temps de jeu depuis ce jour-là. Son talent balle au pied ne compensera sûrement pas son manque de rythme, surtout lorsque des joueurs comme Kingsley Coman ou Hatem Ben Arfa tapent à la porte des Bleus, même si ce dernier n'a lui aussi que peu de chances de faire parti du voyage. Probabilité pour Nabil Fekir d'être dans la liste : 1 %.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut