Echos de l'OL du 5 mars

Tentative d'intimidation sur l'OL ?
Le dirigeant de l'AS Saint-Etienne Bernard Caïazzo aurait-il tenté d'intimider Gérard Houllier avant le derby ? C'est ce qu'a laissé entendre Jean-Michel Aulas lors de l'émission En direct de l'Equipe sur RTL, dimanche soir, rapportant une conversation entre les deux hommes : "Il s'est dit que Juninho est tellement indispensable dans les très grands matches européens que ce serait trop bête de le perdre dans un mauvais geste". "On peut imaginer que c'est une boutade, mais..." a poursuivi, énigmatique, Jean-Michel Aulas, cité dans l'Equipe du lundi 5 mars.

Une super gauche !
En équipe de France comme à l'OL, ces deux-là font la paire : Florent Malouda et Eric Abidal forment "le meilleur couloir gauche du monde" selon Gregory Diarra Coupet. Le Figaro les surnomment "la gauche caviar, l'avenir de Lyon et de l'équipe de France".

"Ça va être très serré !"
Après plus de cinq semaines d'absence, Alou Diarra a fait son retour sur le terrain lors du derby. L'international a très envie de jouer le match retour contre l'AS Rome qu'il prévoit "très serré" "Cela va se jouer à peu de choses., déclare-t-il à olweb.fr. Il ne faudra négliger aucun détail. Ils sont très malins. Pour eux, tous les moyens sont bons pour gagner. Même la provocation. Il faudra donc faire preuve de beaucoup de sérénité et de beaucoup de calme car offensivement, avec les arguments que l'on a, on peut faire la différence à n'importe quel moment."

L'OL a-til retrouvé la top forme ?
"Nous sommes dans de meilleures conditions qu'il y a quinze jours à l'aller et encore plus qu'il y a un mois, quand nous étions plus hésitants sur la gestion de nos matchs" assure Jean-Michel Aulas dans les colonnes du Figaro à la veille du match retour des 8e de finale de la Ligue des champions contre Rome.

"Le déclic" face à Sochaux
Dans un entretien à brevesdefoot.com, Bernard Lacombe, conseiller du président Aulas, se dit "totalement rassuré" sur les performances de l'OL avant le match contre Rome le 6 : "Je n'ai jamais vraiment été inquiet. Même si nos dernières rencontres ont été laborieuses, il y avait tout de même des signes encourageants. Pour moi, le véritable déclic, c'est notre match nul face à Sochaux la semaine dernière (3-3). Alors qu'on était très mal parti, les joueurs n'ont rien lâché et ont obtenu l'égalisation dans les dernières minutes. Ce soir là, aussi bien au niveau mental qu'au niveau de la puissance physique, on s'est réveillé".

L'ASSE aurait pu "prendre encore plus cher" !
Bernard Lacombe estime, dans le même entretien, que la suspension du match, après la mi-temps du derby, a été "bénéfique à l'ASSE" ; "Cet arrêt nous a peu coupé les jambes. Sans ça, les Stéphanois auraient pu prendre encore plus cher !".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut