Cruelle désillusion pour le LOU Rugby

Au terme d'un match de haute intensité, le LOU Rugby s'est incliné dimanche après-midi face à La Rochelle (26-32). Les Lyonnais évolueront en Pro D2 la saison prochaine.

De notre envoyé spécial à Brive

Une première mi-temps de haute volée

“Nos deux victoires, c’est de la préhistoire. Le contexte est totalement différent". Le LOU Rugby de Raphaël Saint-André qui s'était imposé à deux reprises face à La Rochelle lors de la phase régulière du championnat se la jouait prudent et modeste à l'heure de pénétrer sur la pelouse en excellent état du stade Amédée-Domenech de Brive. Après deux minutes de round d'observation, la rencontre s'emballe puisque les Lyonnais inscrivent le premier essai de la partie par l'intermédiaire de James Bailey (3e). Lyon mène et semble avoir fait le plus dur en ouvrant la marque. En difficulté en mêlée fermée, les Rhodaniens ne se dispersent pas et poursuivent leur domination. Cédric Leite et James Bailey inscrivent deux autres essais (18e et 24e). La Rochelle pousse en fin de première mi-temps mais avec trois essais à la clef, les rugbymen lyonnais réalisent un premier acte de haute volée. Ils rentrent aux vestiaires en menant au score (20-15). Cependant, les coéquipiers de Xavier Sadourny auraient pu creuser davantage l'écart, puisque Pierre-Yves Montagnat a raté deux transformations et une pénalité. Des occasions ratées qui donnent de l'espoir aux Rochelais.

La Rochelle pousse, le LOU craque

Dès l'entame du deuxième acte, La Rochelle fait son retour sur le pré bien déterminée a renverser la vapeur. Ultra-dominateurs, les Maritimes réussissent à revenir au score grâce à un essai inscrit par Benjamin Ferrou (53e). Dambielle transforme et permet aux siens de prendre l'avantage (20-22). Lyon réagit sur pénalité en coin de Montagnat (23-22). S'en suit un mano a mano entre les deux formations. Suite à une expulsion temporaire de Eugène N'Zi pour un coup de tête donné à un Rochelais, Lyon évolue à 14. Une infériorité numérique qui va fortement pénaliser les Lyonnais. La Rochelle en profite et inscrit un essai d'une facilité déconcertante. Florian Ninard met Sadourny dans le vent et part aplatir tranquillement le ballon (70e). Dambielle transforme. Les Charentais mènent 26-32. Lyon tente de refaire surface. En vain. La Rochelle a été plus réaliste et l'emporte...mais surtout évoluera la saison prochaine en Top 14. Les Lyonnais peuvent nourrir de sérieux regrets.

-------------------------------------------------------------------

Ambiance

Les élus lyonnais sont dans la place !

Au niveau des supporters, il n'y avait pas photo au stade de Brive-la-Gaillarde. Ils étaient plus de 8000 Rochelais contre 2000 irréductibles lyonnais. On l'aura compris, la passion de l'ovalie n'a pas encore atteint le peuple rhodanien. Du côté de la tribune présidentielle, de nombreux politiques dont Gérard Collomb, Thierry Braillard, Nora Berra, Marc Fraysse, Thierry Philip avaient fait le déplacement à Brive pour encourager les rugbymen du Lou.

à lire également
Eau de Lyon – Champ captant de Crépieux-Charmy © Tim Douet
“Corruption”, “trafic d’influence”, “contrats léonins”... Lorsque l’on évoque le marché de l’eau, les qualificatifs ont la vie dure. Pourtant, depuis dix ans, la situation a évolué. À Lyon, la bataille de l’eau aura bien lieu en 2019 et les acteurs sont déjà positionnés sur un terrain largement transformé.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut