Cris : "On a manqué de caractère"

Toutefois, le 'policier' reconnaît que cette saison l'OL a manqué de caractère.

Lyon Capitale : En tant que cadre de cette équipe de l'OL, vous devez apprécier ce moment de communion avec vos supporters ?

Cris : C'est bien de pouvoir faire la fête avec tous les Lyonnais. Par rapport à tout ce que j'ai connu cette saison avec la blessure, c'est que du bonheur, c'est magnifique ! J'ai été absent des terrains durant plus de six mois, j'ai vraiment connu des moments difficiles. Ce 7ème titre démontre que l'équipe a su se remettre en question et n'a rien lâché. C'est ce qui a fait la différence.

D'après nos informations, vous avez failli rater cette fête à l'Hôtel de Ville...

(sourire). Oui, au dernier moment, j'ai reçu un appel de ma femme pour me dire que ma petite fille était malade. Je suis vite rentré chez moi pour être auprès d'elle. Mais pour rien au monde je ne pouvais rater cette fête à l'Hôtel de Ville. Tout au long de l'année, nos supporters ont toujours été là pour nous soutenir. Je tenais à faire la fête avec eux.

Est-ce que pour vous c'est le titre qui a le plus de saveur ?

Oui, car c'est le titre le plus dur. Le championnat a été très serré avec Bordeaux qui, jusqu'à la fin, nous a posé de grandes difficultés. Avec toute cette pression, ce suspense, c'est beau d'être sacré dans de telles conditions.

Désormais un autre défi vous attend avec cette finale de la Coupe de France...

Il nous reste une semaine de travail parce que c'est le rêve du club de réaliser le doublé. On va affronter une équipe du PSG qui aura également à coeur de gagner cette Coupe de France. Mais nous sommes prêts pour faire un grand match au Stade de France.

Vous êtes suspendu pour cette finale. Cela doit être une déception ?

On travaille toute la saison pour pouvoir participer à de tels matches. C'est une rencontre très importante pour le club, pour les joueurs. Mais bon, il faut accepter, même si c'est dur car j'aurais voulu être de la partie. Cela ne va pas m'empêcher de faire le voyage à Paris et comptez sur moi pour soutenir tous mes coéquipiers.

Il y a quelques semaines, vous avez déclaré que cette année, l'équipe a manqué de caractère. Etes-vous toujours de cet avis ?

Je ne regrette pas ce que j'ai dit. Cette saison, il nous a manqué des joueurs de caractère et d'expérience. On a réussi à gagner et remporter ce titre car nous avons des qualités et que notre groupe a progressé. Cela pourra nous servir pour la saison prochaine.

La fin de la saison approche, avez-vous connaissance de ce qui va se passer lors de l'intersaison ?

Non, personne ne sait encore ce qu'il va se passer. Il faut d'abord faire le doublé et après on verra bien s'il y a des changements. A l'OL, il y a un bon président, bien aidé par Bernard Lacombe, ils savent ce qu'ils doivent faire pour le bien du club. Nous, les joueurs, on préfère uniquement penser au terrain et à ce match contre le PSG.

à lire également
Grand stade Parc OL
De nouvelles mesures ont été annoncées ces derniers jours pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus dans la région. La jauge maximale autorisée pour les grands rassemblements a été abaissée à 1 000 personnes à Lyon, contre 5 000 précédemment. Le club rhodanien trouve cela "injuste".
Faire défiler vers le haut