Karim Benzema

Chantage à la sextape : confrontation des suspects imminente

Selon le Parisien, l’ancien attaquant de l’OL, Karim Benzema, a de nouveau été entendu, ce jeudi dans l’affaire du chantage à la sextape dont a été victime Mathieu Valbuena.

Plus que quatre mois avant l'Euro en France... Et l'attaquant star des Bleus n'est toujours pas sélectionnable. Mis en examen et placé sous contrôle judiciaire dans une affaire de chantage sur son coéquipier en sélection Mathieu Valbuena, Karim Benzema demeure donc dans le flou quant à ses chances de participer au championnat d'Europe. La justice lui interdit pour l'heure d'entrer en contact avec la victime, même sur un terrain. Mais les choses pourraient évoluer rapidement.

Benzema a été entendu une seconde fois

L'enquête semble en effet en passe de s'accélérer. Selon une information du Parisien, confirmée par le parquet de Versailles à l'AFP, Karim Benzema a été une nouvelle fois entendu ce jeudi par la juge en charge de l'instruction, Nathalie Boutard. Une audition préalable à la confrontation, dans les prochains jours, entre les cinq suspects mis en examen dans cette affaire -dont Benzema évidemment-, indique le quotidien francilien.

Pour l'heure aucune information relative à l'entrevue du buteur français avec la juge d'instruction n'a filtré. Maître Alain Jakubowicz, avocat du joueur, s'est refusé à tout commentaire à ce sujet.

Rappel des faits

Karim Benzema, attaquant vedette de l'équipe de France et du Real Madrid, a été mis en examen pour "complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un délit puni d'au moins cinq ans d'emprisonnement, en l'espèce le chantage". Chantage qui porte sur la menace de publication d'une vidéo mettant en scène les ébats de son coéquipier sous la tunique tricolore Mathieu Valbuena. Des écoutes téléphoniques accablantes pour Karim Benzema avaient mis en lumière son rôle d'intermédiaire présumé.

Placé sous contrôle judiciaire, l'ancien joueur de l'OL a pu regagner la capitale espagnole pour y honorer le contrat qui le lie avec son club. Mais il lui est formellement interdit "d'entrer en contact de quelque façon que ce soit avec la victime (Valbuena)et les autres mis en examen". De quoi perturber les affaires de l'équipe de France. D'autant que Benzema a été suspendu "jusqu'à nouvel ordre" par Noël Le Graët, président de la fédération française de football.

à lire également
 Le nouveau latéral gauche de l’OL, Youssouf Koné, transfuge du LOSC, a bataillé avant de pouvoir exprimer la plénitude de son talent. Retour sur le parcours de l’international malien et sa folle envie de s’illustrer sous le maillot lyonnais.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut