Challenge de France : L'OL féminin remporte le derby

Mais les locales ne trouveront pas la faille du bloc Stéphanois avant la 28ème minute. Suite à une touche jouée rapidement et un bon mouvement de Katia, Shirley Cruz se retrouve seule dans la surface, avant d'ajuster la gardienne (28ème 1-0). Les Lyonnaises commencent à élever leur niveau de jeu, mais le score n'évoluera pas en première période. Après la pause, les rhodaniennes semblent avoir compris que la solution passe par les couloirs. Sur un bel une-deux, côté droit, entre Louisa Necib et Amandine Henry, Henry pénètre dans la surface et adresse un centre en retrait. Katia dévie légèrement la balle et Necib conclut d'une frappe enroulée du droit, dans le petit filet opposé (54ème 2-0). Malgré le break, les Stéphanoises restent combatives et solidaires, à l'image de Delphine Blanc qui sauve son équipe à plusieurs reprises d'un score plus sévère. Mais, dans les arrêts de jeu, un énième débordement de Schelin permet à Cruz de signer un doublé en poussant la balle au fond des filets (92ème 3-0). En demi-finale, l'OL jouera à Montpellier, pour un match au sommet contre l'actuel dauphin de Division 1.

Vincent Serrano

Réactions :

Bruno Bini (sélectionneur des Bleues) : 'Dans l'ensemble, mes internationales se sont bien comportées à l'image de Corinne Franco et de Laura Georges. Amandine Henry revient bien aussi, après sa longue blessure. En face Delphine Blanc s'est bien comportée, malgré la défaite. Je suis content de mon déplacement !' (rires)

Elodie Thomis (attaquante de l'OL) : 'On a peiné à marquer ce premier but qui nous a libéré par la suite. On s'est mieux trouvé sur les couloirs, comme le coach le souhaitait. L'équipe voulait à tout prix se racheter de l'élimination en Women's Cup, face à Duisbourg. Aujourd'hui, l'essentiel était la qualification pour faire le deuil de cette compétition.'

Amandine Henry (milieu de terrain de l'OL) : 'Ce n'était pas un match facile. Les filles en face ont été solides dans les duels. Cependant, avec plus de réalisme, le score aurait pu être plus important.'

Cécile Locatelli (entraineur-adjoint du RC Saint-Etienne) : 'Sur l'ensemble du match, la victoire lyonnaise est logique. Notre objectif était de retarder l'échéance le plus possible pour arriver aux tirs aux buts. Ce genre de match représente un bonus pour nos jeunes joueuses qui emmagasinent de l'expérience. Elles n'ont pas été ridicules. Je n'ai rien à leur reprocher.'

Recueilli par V.S

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut