Caen tout va mal à l'OL !

Pour son premier déplacement de la saison, l’OL s’est incliné à Caen (3-2) malgré un doublé de Bafé Gomis. Les Gones ont joué à dix toute la seconde période suite à l’expulsion de Réveillère (45ème + 1) et ont perdu Cris et Bastos (déchirure aux ischio-jambiers) sur blessure.

Le fait du match

Et un de chute !

Après son match nul inaugural face à Monaco à Gerland (0-0), l’OL se devait de réagir. Entreprenants, mais dépassés défensivement par la vivacité des attaquants caennais, les joueurs de Puel concèdent leur première défaite de la saison… dès la deuxième journée de la Ligue 1. Un revers logique même si les Gones n’ont pas démérité. Avec un seul point engrangé en deux rencontres, le match contre Brest samedi prochain s’annonce déjà très important.

Un homme dans le match

La paire Gomis-Briand

Après un premier match encourageant, Jimmy Briand a passé la vitesse supérieure sur la pelouse de Michel d’Ornano. Dans tous les bons coups olympiens, l’ex-Rennais a multiplié les débordements sur son côté droit. Son entente avec Bafé Gomis est assurément le gros point positif de la soirée pour les Gones. Ce dernier, auteur d’un doublé, a réalisé une très bonne prestation, pourtant souvent esseulé à la pointe de l’attaque lyonnaise.

Le coup de cœur de Lyon Cap’

Le rythme du match

Après une première rencontre ennuyeuse face aux joueurs du Rocher, le match à Caen s’est révélé d’une toute autre intensité. Les deux formations ont offert aux spectateurs un spectacle de tout premier ordre. Des dribbles, des espaces, des débordements, des défenses en difficulté, du rythme, un football champagne où personne ne s’est ennuyé.

Le coup de gueule de Lyon Cap’

Anthony Réveillère

Suspendu contre Monaco, le latéral droit olympien le sera de nouveau contre Brest. La faute à une nouvelle expulsion, hautement handicapante pour son équipe (45ème + 1). Alors qu’il avait déjà un carton jaune, l’international français est allé brusquement sécher Mollo. Il a abandonné ses partenaires qui n’en avaient franchement pas besoin.

La feuille de match

Au stade Michel d’Ornano, Caen-Lyon : 3-2 (2-2)

Spectateurs : 22 000

Arbitre : M. Thual

Buts : Caen : El Arabi (2 ème), Yatabaré (16 ème), N’Diaye (77 ème) / Lyon : Gomis (6ème, 23ème)

Expulsion : Lyon : Réveillère (45 ème)

Avertissements  : Caen : Inez (60 ème), Marcq (80 ème) / Lyon : Toulalan (16 ème), Réveillère (34 ème, 45 ème + 1)

Caen  : Thébaux – Barzola (Inez 46 ème), Sorbon, Heurtaux, Tafforeau – Hamouna, Marcq, Yatabaré (Traoré 72 ème), N’Diaye, Mollo – El-Arabi.

Lyon  : Lloris - Réveillère, Cris (Gonalons 56 ème), Toulalan, Cissokho - Makoun, Källström, Pjanic - Briand, Gomis (Delgado 77 ème), Bastos (Lovren 46ème).

1 commentaire
  1. stephlyon - 15 août 2010

    Vous avez du nez à Lyon Capitale...votre article sur les jeunes est plus que jamais d'actualité! En défense avec la blessure de Cris, il va falloir expérimenté un axe Lovren-Toulalan(ou Faure). De même, il manque encore cruellement un animateur, un créateur, un passeur bref un génie au milieu! Pjanic n'a pas été mauvais aujourd'hui mais il n'est pas encore assez décisif et je pense qu'avec un soutien à coté il sera bien plus efficace! Pour le coup de gueule je suis tout à fait d accord...encore une fois une faute débile! Cela me rappelle Toulalan a Munich. Un premier carton tout à fait immérité et après on connait l'histoire...Je souhaite tout de meme dire que Mr Thual devrait etre interdit d arbitrer!! L'OL doit reagir rapidement: recruter un milieu, faire confiance aux jeunes et solidifier la défense. Car ce soir tout n'est pas à jeter non plus...d'autres clubs sont beaucoup plus dans la panade et eux n'ont aucune ressource!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut