Bordeaux - Lyon vu par la presse lyonnaise et girondine

L'équipe est dans une bonne période enchaînant quatre victoires consécutives. Malgré un jeu moins brillant, elle a gagné en réalisme. La défaite à Toulouse a peut-être servi d'électrochoc (3-0 - 27ème journée, le 7 mars 2009). De plus, les Girondins n'ont plus perdu à domicile depuis la saison dernière contre l'OL. Je pronostique donc un 55 % / 45 % favorable à Bordeaux pour la victoire. Les clés du match ? Les coups de pied arrêtés. Bordeaux est l'équipe ayant marqué le plus de buts sur cet exercice. A Lyon, on connait Juninho et le jeu de tête de Cris et Boumsong. Le match peut aussi basculer sur l'état de forme des joueurs cadres, comme Benzema et Gourcuff. Mais, attention à Wendel et Fernando, actuellement en forme. Pour le titre, je vois Marseille, mais tout dépendra du match de dimanche. Nous en saurons plus au cours des deux prochaines journées.'

Kévin Laborde, correspondant à Bordeaux pour le site Sport24.com

'Je vois un match nul dimanche. Lyon a certainement l'expérience qui va leur permettre d'aller chercher ce titre de champion de France, mais ce qui est sûr, c'est qu'en allant à Bordeaux, Marseille puis Toulouse, si les Lyonnais sont champions, c'est qu'ils auront vraiment été le chercher. La préparation du match du côté de Bordeaux ? Cette semaine, on a pu voir beaucoup de supporters au Haillan et même si les joueurs et le staff ne parlent pas spécialement de ce match contre Lyon on peut se rendre compte en observant le programme d'entraînement de la semaine que ce n'est pas un match comme les autres. La clef du match ? Les coups de pied arrêtés. Lyon et Bordeaux ne pratiquent pas leur meilleur football ces derniers temps et leur force sur les derniers matches repose là-dessus.'

Sylvain Lartaud, correspondant à Lyon pour lequipe.fr et Aujourd'hui Sport

'L'OL a de l'expérience, ayant toujours répondu présent dans les confrontations face aux concurrents directs pour le titre. Cette année, les Lyonnais sont performants à l'extérieur, même si Bordeaux l'est à domicile. Cependant, avec le jeu proposé et la dynamique actuelle des rhodaniens, nous pouvons être pessimistes. Je dirai que c'est du 55 % / 45 % pour Bordeaux.'

Julien Huët, journaliste à la radio Hit and Sport (98.4 FM)

'Pour moi, il n'y a pas de favori. Bordeaux est invaincu à domicile et l'OL réalise un parcours solide à l'extérieur. Par contre, les Lyonnais savent peut-être mieux gérer la pression. La clef du match ? Les deux extrêmes, à savoir les gardiens et les attaquants. Ulrich Ramé paraît loin de son niveau, tandis qu' Hugo Lloris est en forme. Au niveau des attaquants, un bon Karim Benzema fera la différence, alors qu' en face, Fernando Cavenaghi est blessé et Marouane Chamakh n'est pas toujours réaliste devant le but. Mais Bordeaux semble supérieur sur le plan de l'intensité physique. La présence de Jérémy Toulalan paraît donc indispensable pour l'OL. Maintenant, soyons réalistes, cette équipe n'est pas éternelle. Une deuxième place qualificative pour la Ligue des Champions ne serait pas un drame.'

Claude Chevally, correspondant permanent à Lyon du journal l'Equipe

'Malheur au vaincu. Je pense que celui qui perd en aura fini avec ses chances pour le titre. Un match nul permettrait aux deux équipes de retomber sur leurs pattes. Mais, si Bordeaux joue comme il sait le faire, ce Lyon là ne peut pas y arriver. On dit toujours que les grandes équipes se retrouvent dans les grands matchs. Pour les supporters lyonnais c'est une façon d'y croire. Bordeaux, comme Marseille d'ailleurs, se retrouvent dans la situation psychologique de l'OL à ses débuts. Ils attendent le titre depuis longtemps et cela se voit dans leurs déclarations. Bien que cela ne garantisse pas les victoires, on sent que psychologiquement, la bataille est du côté de ces deux équipes là. A Lyon, certains joueurs ont envie, et d'autres moins. Il n'y a plus vraiment d'homogénéité psychologique dans le groupe.'

Recueilli par Vincent Serrano avec R.B

à lire également
L’entraîneur Rudi Garcia pendant le match Lyon-Dijon, le 19 octobre 2019 © Jean-Philippe Ksiazek / AFP
PORTRAIT – Après le renvoi de Sylvinho, Rudi Garcia a été choisi par Jean-Michel Aulas et Juninho pour remettre l’OL en selle. Au grand dam de supporteurs lyonnais déçus de voir l’ancien Marseillais sur le banc lyonnais. Le nouvel entraîneur de l’OL est attendu au tournant.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut