Bordeaux enfonce l'OL

L'OL s'est incliné contre Bordeaux (0-1), dimanche soir à Gerland, en clôture de la 17e journée de Ligue 1. Les Gones qui restent sur cinq matches sans victoire sont désormais relégués à huit points du leader girondin. Les supporters lyonnais réclament la démission de Claude Puel.

Les temps changent. Depuis deux saisons, les Girondins de Bordeaux étaient repartis de Lyon, sans le moindre point. Dimanche soir, face à une équipe lyonnaise à l’agonie, sans réel fond de jeu mais surtout incapable de se créer des occasions dangereuses, les Bordelais ont réussi à s’imposer sur le plus petit des scores (0-1). Un succès en forme de passation de pouvoir entre Lyon , l’ex-champion qui peine actuellement, et Bordeaux, le nouveau patron de la Ligue 1. Confronté aux absences conjuguées de Govou et Toulalan, Claude Puel avait décidé de titulariser Maxime Gonalons aux côtés de Makoun à la récupération. En première mi-temps, le match a été bloqué en milieu de terrain. Lisandro Lopez étant assez esseulé à la pointe de l’attaque rhodanienne. Sans grande solution offensive et incapable de prendre des initiatives, Lyon rentre au vestiaire sous les sifflets de Gerland.

"Puel, Puel démission !"

Au retour des vestiaires, le match ne s’emballe toujours pas. Les occasions franches se raréfient. Bordeaux a tout de même le monopole du ballon. Plus entreprenants, les joueurs de Laurent Blanc, jettent leurs ultimes ressources dans la bataille. Suite à un joli centre de Gourcuff, Marouane Chamakh met sa tête et crucifie Lloris. Lyon doit se rendre à l’évidence. Bordeaux méritait de l’emporter. Les temps changent. Dans les tribunes de Gerland, les supporters n’apprécient guère voir leur équipe enchaîner un cinquième match de rang sans le moindre succès en championnat. Comme souvent, dans pareille situation, le premier visé, est forcément l’entraîneur. « Puel, Puel, démission ! » scandaient au coup de sifflet final les sympathisants du Kop Virage Nord. Actuels 9ème de la Ligue 1, les Gones se doivent de vite réagir, à commencer par la réception de Boulogne-sur-Mer mercredi.

Lire sur le même sujet : Les notes des joueurs / "On n'a pas de caractère"

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut