Revue de presse Bordeaux/OL
@DR

Bayern-OL : la revue de presse

A 24 heures d’une demi-finale aller de la Ligue des Champions, Bayern-OL, la presse quotidienne fait monter la pression.

L’Equipe consacre sa Une et ses 3 premières pages à cette rencontre tant attendue du côté français que du côté allemand. “Sur un volcan” titre le quotidien, en référence à l’éruption du volcan islandais Eyjafjöll. En guise d’illustration, le quotidien propose une photo des joueurs Sydney Govou et Franck Ribéry, tous deux impliqués dans une affaire de proxénétisme.

Double page pour le quotidien Aujourdhui en France qui s’intéresse également de près à cette sombre histoire et titre “Grosse pression sur Ribéry”. La star bavaroise est dans la tourmente et va devoir répondre sur le terrain. Quant à l’attaquant Lyonnais, Sydney Govou, il déclare dans une interview que l’OL “n’est pas loin de toucher au but”. Il retrouvera demain soir le Bayern Munich face auquel il s’est révélé en 2001.

858 km de route pour l'OL

Les joueurs Lyonnais ont quitté le centre d’entraînement hier vers 13h30 et se sont rendus en Allemagne par la route à bord de minivans affrétés par le club.“La route est encore longue “ affirme L’Equipe. Arrivés à Stuttgart après 8 heures de route, les joueurs Lyonnais y ont passé la nuit avant de reprendre leur périple mardi matin, direction Munich. Au total, il faudra 858 km à l’OL pour se rendre en terre bavaroise. Pour ce coup, Van Gaal ne pourra pas se plaindre cette fois-ci.

Le Progrès consacre une double page à cette demi-finale, sans pour autant en faire une rencontre historique. Durant un entretien, Claude Puel s’est dévoilé en affirmant que “ce groupe a vraiment grandi dans la difficulté”. Après toutes les critiques subies cette saison, l’entraîneur de l’OL explique comment ce qui semblait impossible est devenu réel. Claude Puel est confiant et déclare dans cette interview que “nos matchs, c’est le jour et la nuit par rapport à l’automne”. Il espère aller jusqu’au bout avec son groupe.

Du côté de la presse allemande on fait preuve de retenue, pas une ligne dans un journal. “Das Bild”, affiche ce matin sur son site internet, un cliché de Franck Ribéry, torse nu, devant la fameuse boîte parsienne où se seraient déroulés les faits “Ribéry et la fille du bordel de luxe”. Après avoir avoué sa relation avec une jeune fille mineure, la star bavaroise va devoir à nouveau assumer. Du côté allemand l’affaire n'est pas abordée de manière frontale, “Ribéry est sous haute protection”. Selon l’Equipe le scandale n’émeut pas beaucoup les Allemands. Un scandale dévoilé à quelques jours de la rencontre de Ligue des Champions qui aura lieu mercredi soir au stade de l’Allianz Arena, à Munich et dont se réjouissent les journalistes.

à lire également
Grand stade Parc OL
Plusieurs incidents ont éclaté avant et pendant le match opposant l’Olympique lyonnais à l’Olympique de Marseille. Les supporters de l’OM n’avaient pas le droit de se déplacer au Groupama Stadium ce dimanche soir pour la rencontre contre l’OL. Pourtant cette décision préfectorale n’aura pas empêché les incidents. Avant le match, un feu de broussaille a […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut