ASVEL : Vincent Collet limogé

L'ASVEL a annoncé ce mercredi soir le limogeage de son coach Vincent Collet. La défaite contre Göttingen mardi soir aura été celle de trop dans une saison que la direction juge "indigne" du club et de ses moyens.

Au jeu de qui sera le premier coach viré, les Lyonnais auraient sans doute davantage parié sur Claude Puel, le coach de l'OL, perpétuellement sur la sellette depuis le début de la saison. Mais la direction de l'ASVEL a fini par craquer la première : la défaite en Eurocup face à Göttingen aura sonné le glas de l'ère Collet. Comme nous le pressentions dès vendredi dernier, le coach de l'équipe de France vient en effet d'être limogé. Dans un communiqué le club villeurbannais précise que le président Gilles Moretton "a signifié ce jour à Vincent Collet qu’il était dispensé de tout travail à compter de ce jour." S'ensuivra un entretien qui devrait déboucher sur le licenciement de l'entraîneur. Si le timing surprend un peu, le limogeage de Vincent Collet était dans l'air depuis quelques semaines, face aux difficultés rencontrées par l'ASVEL cette saison et, en réalité depuis le titre de champion de France en 2009. Une situation jugée "indigne" par la direction au regard des moyens du club. Le président de l'ASVEL qui "appelle (…) à une mobilisation de toutes les forces vives du club", a chargé Pierre Grall de "faire des propositions" à court et moyen terme. Comprendre que l'ASVEL est donc en quête d'un nouvel entraîneur. Après le licenciement d'A.D. Vassallo, c'est le deuxième coup de tonnerre de la saison pour l'ASVEL. Et sans doute la conséquence indirecte d'un recrutement quelque peu raté (Vassallo qui n'aura pu faire ses preuves, Zizic, inexistant, et le risque de la prime à la jeunesse). On voit mal comment l'ASVEL, désormais sans entraîneur, va se relever de tout ça.

Lire sur le même sujet : Vincent Collet sur la sellette ? / Collet doit-il rester en place ?

à lire également
Vue de Lyon – Au premier plan, Gerland © Métropole de Lyon
Après le départ de l’Olympique lyonnais pour Décines, les inquiétudes étaient vives concernant le devenir de Gerland. Mais l’arrivée du Lou et l’installation de l’académie de basket créée par Tony Parker ont clairement changé la donne.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut