ASSE-OL : Gomis jette un pavé dans la Loire

Un homme dans le match

L’OL a remporté trois points précieux à l’occasion du 44e derby de l'histoire au stade Geoffroy-Guichard contre Saint-Etienne (0-1). Bafé Gomis a joué un sale tour à son ancienne formation.

Avant ces retrouvailles avec Saint-Etienne, Bafétimbi Gomis avait choisi de se murer dans le silence. Pas question pour lui de faire une "Piquionne" et se laisser aller à quelques confidences sur son passé de stéphanois. Pourtant à l’arrivée du bus lyonnais aux abords du stade Geoffroy-Guichard, des pseudos-supporters de l’ASSE, n’ont rien trouvé de mieux que de jeter un pavé et des canettes sur le bus de l’OL. Bafé Gomis a vite compris que les supporters des Verts allaient lui réserver un sacré accueil. Le jeune attaquant qui a débuté le match sur le banc des remplaçants a fait comme si de rien n’était. Préférant rester dans sa bulle et prêt à mouiller le maillot de ses nouvelles couleurs.

"La victoire de l'OL pas celle de Gomis"

Sur la pelouse, ses partenaires éprouvent quelques difficultés à bousculer une équipe stéphanoise bien en place. A la 71ème minute de jeu, Claude Puel décide de faire entrer Gomis sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. Comme on pouvait s’y attendre, le peuple vert hue son ancienne panthère. Le néo-lyonnais ne se laisse pas intimider et se procure deux occasions coup sur coup sans véritablement porter le danger sur la cage stéphanoise. A force de volonté, alors qu’à chaque prise de balle, il se fait siffler, Gomis va réussir à faire taire le Chaudron. Sur un corner mal repoussé par Jérémie Janot, l'attaquant rhodanien crucifie le portier des Verts et permet à l’OL de remporter son duel face à son meilleur ennemi. A l’issue de cette belle victoire en terre stéphanoise, Bafé Gomis acceptera volontiers de livrer ce qu’il a sur le cœur. Avec un brin de modestie. « C’est une très belle soirée. Ce n’est pas la victoire de Bafé Gomis mais celle de l’Olympique Lyonnais qui a gagné contre Saint-Etienne. Bien sûr, cela m'a fait plaisir de marquer à Geoffroy-Guichard. Je m’attendais à un tel accueil mais ça ne va rien changer à ce que j’ai vécu ici. J’ai passé dix belles années à Sainté mais désormais je suis content d’être Lyonnais. » Des propos mesurés mais teintés d’une belle sincérité.

Lire aussi : Les notes des joueurs

à lire également
Pompiers
Quel drame. Une femme de 58 ans est morte dimanche matin à Saint-Etienne, dans la Loire. Alors qu’elle préparait un gâteau, son foulard s’est coincé dans un robot de cuisine. Elle est morte étranglée.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut