Première réussie pour l’OL (vidéo)

En ouverture du championnat, l’Olympique lyonnais s’est imposé à Nice (1-3) grâce à des buts de Lisandro, Gomis et Gonalons. Solides et déterminés dans le jeu, les Rhodaniens ont parfaitement lancé leur saison. Une entrée en matière convaincante pour Rémi Garde. Les Lyonnais pointent même en tête du classement de la Ligue 1.

Avant sa première sortie officielle sur le banc de son club de cœur, Rémi Garde confiait être "excité que ça commence". Le natif de l’Arbresle ne fut pas déçu. Supérieurs dans le jeu, conquérants, entreprenants, les Rhodaniens vont repartir de la Côte d’Azur en tête du championnat. Et quand on connaît l’importance des débuts de saison… Lyon avait glané seulement cinq points en sept matchs la saison dernière, plongeant le club dans une crise interminable. "Les premiers matchs sont importants, ils donnent des repères, de la confiance pour le groupe. Cela donne le tempo", confiait le coach rhodanien avant la rencontre. De quoi voir l’avenir avec optimisme ?

Lyon en nets progrès

Et pourtant, le début de match fut compliqué. Il ne fallait pas arriver en retard au stade du Ray. Pris à la gorge, les Lyonnais cèdent dès la 5ème minute, sur un but de Mounier, l’ancien Gone (1-0, 5ème). On se dit alors que la soirée va être longue et difficile pour les Olympiens, replongés dans leurs travers d’antan. Mais il n’en fut rien. L’OL s’est réveillé, sa star Lisandro a égalisé d’un but superbe dans la foulée (1-1, 9ème) et Lyon n’a pas eu le temps de douter. La suite ? Une nette domination lyonnaise, avec une emprise intéressante au milieu de terrain et des joueurs offensifs remuants et performants. Une qualité de jeu très peu entrevue lors des rencontres amicales.

Paradoxalement, c’est sur deux phases arrêtées, et avec un maximum de réussite, que l’OL va faire la différence. Un corner de Bastos reprit victorieusement par Gomis (1-2, 33ème) puis un coup-franc de Källström conclut rageusement par Gonalons (1-3, 74ème). Nice, trop inconstant, ne met que trop peu mettre la pression sur un OL convaincant. Des buts, des percussions, des dribbles, des redoublements de passes, Lyon a largement réussi son entame de championnat. Et vire même en tête. De quoi emmagasiner de la confiance dix jours avant le match aller du tour préliminaire de la Ligue des Champions face aux redoutables Russes du Rubin Kazan. D’ici là, l’OL ne devra pas manquer son retour à Gerland face au promu Ajaccio. Et reconquérir son public.

L’équipe lyonnaise à Nice :

Lloris – Réveillère, Cris, Lovren, Cissokho – Briand (Pied 85ème), Gonalons, Källström, Bastos – Lisandro, Gomis (Belfodil 77ème).

Lire aussi : Nice - OL : les notes des joueurs

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut