Ligue des champions : l’OL est toujours en vie

En décrochant un point déterminant pour la suite de sa campagne européenne (1-1), mercredi soir, sur le terrain du Juventus Stadium, l’OL est toujours en course pour une qualification en 8es de finale de la Ligue des champions.

L’OL revient de loin. De très loin, même. À quelques minutes près, les Lyonnais étaient éliminés de la Ligue des champions. Mais, grâce à un état d’esprit conquérant en seconde période, les Gones ont réussi à décrocher, sur le fil, un précieux point au Juventus Stadium. Un nul obtenu aux forceps. Mise rapidement en difficulté (13e), la bande à Genesio a confirmé qu’elle avait des ressources mentales. Et une faculté à ne pas céder si facilement.

La formation olympienne, composée principalement d’une génération de jeunes joueurs formés en son sein (7 joueurs lors du coup d’envoi), a réussi à se sortir du bourbier grâce à un but de la tête de Corentin Tolisso (1-1, 85e). Sa 6e réalisation de la saison, sa 2e en Ligue des champions. Les partenaires de Maxime Gonalons doivent désormais gagner leurs deux derniers matchs (déplacement à Zagreb et réception de Séville) s’ils veulent poursuivre leur aventure en Ligue des champions. Pas une mince affaire. Mais l’espoir demeure.

L’OL se saborde puis revient dans le coup

Battu au match aller (0-1), Lyon était prévenu et savait qu’il ne fallait rien laisser passer à la Juve, intraitable à domicile, pour espérer faire chuter son rival du soir. Bien rentrés dans la partie, les joueurs de Bruno Genesio vont pourtant se saborder tout seuls. Une bien mauvaise habitude depuis le début de la saison.

Après une perte de balle de Rachid Ghezzal, le milieu de terrain de la Juve Stefano Sturaro est déséquilibré par Mouctar Diakhaby. L’intraitable Gonzalo Higuain sur penalty donne l’avantage à la Juve (1-0, 13e).

En seconde période, l’Olympique lyonnais, soutenu par plus de 1 800 supporters, retrouve des couleurs. Et va réagir de bonne manière. Rachid Ghezzal, sur coup franc, trouve la tête de Tolisso (85e). Un but salvateur qui permet à l’OL de quitter Turin avec un précieux point.

à lire également
 Le nouveau latéral gauche de l’OL, Youssouf Koné, transfuge du LOSC, a bataillé avant de pouvoir exprimer la plénitude de son talent. Retour sur le parcours de l’international malien et sa folle envie de s’illustrer sous le maillot lyonnais.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut