L’OL surfe sur la vague

Après leur probant succès face au Real Madrid (1-0) en milieu de semaine, les Lyonnais ont étrillé Sochaux à Bonal (0-4) notamment grâce au triplé de Bastos. Un succès à la fois important et prometteur.

L’OL était attendu au tournant. Surprenants face au Real Madrid, les Lyonnais se devaient de démontrer que cette victoire n’était pas due au hasard. En déplacement à Sochaux, l’OL pouvait aussi se rapprocher de la tête du championnat en cas de victoire, Bordeaux ne jouant pas ce week-end. Fidèle à ses principes, Claude Puel décide au coup d’envoi de laisser plusieurs de ses cadres au repos, après la grosse débauche d’énergie de la rencontre face à Madrid. Ainsi, Pjanic, Govou, Delgado et Lisandro ne débutent pas la rencontre, remplacés par Källström, Bastos, Ederson et Gomis.

Le hat-trick de Bastos !

Alors un OL Docteur Jekyll ou Mister Hyde dans le Doubs ? La réponse fut rapide. Il n’y a pas eu de match au stade Bonal dimanche en fin d’après-midi. Dès la 4ème minute, Michel Bastos, peu utilisé ces derniers temps, envoie un missile dans le but de Richert sur coup-franc. Les Gones prennent déjà l’avantage. Vaillamment, les Sochaliens tentent de réagir mais leurs rares tentatives sont vite stoppées par l’arrière garde lyonnaise, très rassurante tout au long du match. Et en une minute, Bastos va sceller le sort de la rencontre…

Sur deux centres successifs de Gomis et d’Ederson, Bastos inscrit deux nouveaux buts pour l’OL aux 24ème et 25ème minutes. Alors que la demi-heure de jeu n’est même pas atteinte, les hommes de Puel mènent déjà 3-0. A l’image de sa base défensive aux abonnés absents, les hôtes sont complètement déboussolés sur le terrain, surpassés par une équipe rhodanienne en net regain de confiance. L’OL passe le reste de la rencontre à gérer son avantage, d’une facilité étonnante. Lisandro Lopez, tout fraîchement entré en jeu, parachève le succès lyonnais à la 81ème minute, suite à une nouvelle erreur de la défense locale. Les Gones l’emportent largement 0-4, sans jamais trembler.

Encourageant pour la suite

Au-delà de la nouvelle victoire lyonnaise acquise en cette année 2010, c’est la manière avec laquelle les Gones se sont imposés dans le Doubs qui porte à l’optimisme pour la fin de saison de l’OL. Fantastiques face au Real, les Lyonnais ont été solides et efficaces à Sochaux, maîtrisant leur sujet de bout en bout comme rarement cette saison. La supériorité technique et physique, la capacité à se mettre rapidement à l’abri, à gérer une rencontre, à produire du jeu, à enchaîner de bonnes performances malgré un nombre important de changements, sont un ensemble de points qui laissent penser que l’OL est sur une toute autre voie que lors de ces derniers mois.

Replacés à la 3ème place du classement de Ligue 1, l’espoir de titre renaît entre Rhône et Saône. Au gré de la relative baisse de forme actuelle des Girondins de Bordeaux, de l’effectif peu pléthorique du Montpellier de Louis Nicollin, de l’habituelle instabilité de l’Olympique de Marseille, les Lyonnais peuvent se remettre à rêver. Surtout que le calendrier à venir, en tout cas sur le papier, est favorable aux Lyonnais, qui rencontrent Nice (17ème), Boulogne (19ème) et Saint-Etienne (16ème) lors des trois prochaines journées de championnat. Au gré de la semaine de l’OL, tous les espoirs sont permis. Sait-on jamais.

à lire également
Grand stade Parc OL
Plusieurs incidents ont éclaté avant et pendant le match opposant l’Olympique lyonnais à l’Olympique de Marseille. Les supporters de l’OM n’avaient pas le droit de se déplacer au Groupama Stadium ce dimanche soir pour la rencontre contre l’OL. Pourtant cette décision préfectorale n’aura pas empêché les incidents. Avant le match, un feu de broussaille a […]

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut