Football  : l’OL en démonstration face à Toulouse (4-0)

Seulement trois jours après leur beau succès face à l’AS Roma (4-2), l’Olympique lyonnais a de nouveau régalé en Parc OL en dominant largement le Toulouse FC (4-0).

À l’abord de cette 29e journée de Ligue 1, tous les voyants sont au vert pour un OL qui tourne à plein régime. Avec cinq victoires et un match nul sur les six derniers matchs, les Lyonnais sont en pleine confiance. Au-delà des bonnes prestations, c’est surtout la puissance offensive de l’OL qui impressionne, puisque les rhodaniens ont inscrit 25 buts sur les six derniers matchs (soit une moyenne de 4,16 buts/match).

L’adversaire du jour, Toulouse, avait tout de la victime idéale. Les hommes de Pascal Dupraz n’ont gagné qu’une fois à l’extérieur cette saison pour cinq buts marqués seulement. Dans une optique de gestion d’effectif, Bruno Genesio a opéré à sept changements par rapport à son onze de départ de jeudi. Exit Rafael (blessé), Diakhaby (suspendu), Tousart, Tolisso, Valbuena, Ghezzal et Lacazette (tous sur le banc). Place à Jallet, Y.Mapou, Ferri, Darder, Memphis, Cornet et Fekir.

L’OL sauvé par ses poteaux à deux reprises

De manière un peu surprenante, l’OL a du mal à rentrer dans son match, Toulouse attaque sans complexe et avec brio. Par deux fois, les visiteurs touchent les poteaux. D’abord par Andy Delort qui voit sa frappe détournée par Anthony Lopes sur son montant gauche (8’) puis c’est ensuite Corentin Jean, son compère de l’attaque, qui touche la barre transversale après une balle piquée plutôt inspirée (22’).

L’OL souffre et a les pires difficultés du monde à s’approcher de la surface adverse. Mais peu avant la mi-temps, Christophe Jallet profite d’une déviation chanceuse de Sergi Darder pour placer une frappe puissante qui rentre dans le but d’Alban Lafont à l’aide de la barre transversale (1-0, 36’). La réussite est lyonnaise. Les Gones mènent à la pause de manière assez flatteuse.

Un Memphis des grands jours

Au retour des vestiaires, Maxwel Cornet fait le break à l’issue d’un exploit individuel (2-0, 47’). Toulouse ne s’en remettra pas. Très en verve depuis le début de la partie, Memphis tue définitivement le match d’un but rageur (3-0, 53’). L’OL est à la fête en ce début de seconde période alors que les Toulousains sont aux abois. Très en jambe, le Néerlandais Memphis manque le quatrième but de façon assez incroyable (66’). Ce n’est que partie remise.

Arrivé cet hiver avec une étiquette de star en provenance de Manchester United, l’ailier gauche fait une nouvelle fois lever le Parc OL à dix minutes de la fin du match. Alors qu’il récupère le ballon au milieu de terrain, Memphis voit Lafont avancé et expédie une frappe chirurgicale du rond central. Le gardien toulousain est battu (4-0, 81’). La messe est dite et l’OL s’offre un nouveau succès spectaculaire.

L’OL en pleine confiance avant de se déplacer à Rome

Cette victoire permet aux rhodaniens de conforter leur quatrième place en Ligue 1. Avec cinq points d’avance sur Marseille (et un match de plus à disputer), les Lyonnais peuvent aborder l’avenir sereinement. Si le podium parait désormais inaccessible, car l’OL accuse un retard de 12 points sur le PSG, troisième et qui joue ce soir à Lorient (21 heures), la course à la quatrième place est plutôt très bien engagée.

Mais ce succès permet surtout aux Gones de parfaitement préparer le match retour d’Europa League à Rome ce jeudi. Ce match peut être un vrai tournant dans la fin de saison de la troupe de Jean-Michel Aulas. Une qualification serait perçue comme une performance de référence et rendrait la fin de saison lyonnaise d’autant plus alléchante. À l’inverse, une élimination serait un sacré coup d’arrêt à la fois sportif et sur le plan mental. Mais avec ce que l’on voit depuis plusieurs semaines, l’OL a tout pour faire un vrai coup en terre romaine.

Toute l'actualité de l'OL, c'est 7/7 sur notre site Internet www.olympique-et-lyonnais.com
à lire également
Grand stade Parc OL
À l'occasion de la première journée de Ligue 1, l'Olympique lyonnais s'est imposé contre Amiens (2-0). Un premier succès à domicile pour les joueurs de Bruno Genesio. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut