Championnats du monde d’athlé : les athlètes régionaux en piste lundi

Championnats du monde d’athlétisme – Pour le 4e jour de compétition, les athlètes de la région seront sur tous les fronts, à Londres. Ce lundi soir, Alexandra Tavernier et Garfield Darien peuvent viser un podium, tandis que Christophe Lemaitre doit faire bonne impression sur 200m.

Bilan mitigé, jusqu’à présent, pour les athlètes de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Dimanche, Renaud Lavillenie s’est aisément qualifié pour la finale du saut à la perche mais Valentin, son frère, n’a pas réussi à faire de même. Côté sprint, Elea-Mariama Diarra et Déborah Sananes, toutes deux engagées sur 400m, ont échoué dès les qualifications. Ce lundi, les trois athlètes régionaux en compétition devront donc faire mieux et, pourquoi pas, apporter les premières médailles au clan français.

Tavernier doit frapper un grand coup pour être médaillée du marteau

En ce 4e jour de compétition, Alexandra Tavernier entrera en piste dès 20h (heure française), pour la finale du lancer de marteau. Et la Savoyarde aura une belle carte à jouer. En qualifications, il ne lui a fallu qu’un essai pour terminer 3e du groupe B avec un jet à 72,69m, le meilleur de sa saison. La Polonaise Anita Włodarczyk, grande favorite, s’est elle aussi qualifiée en finale, tout comme ses compatriotes Malwina Kopron et Joanna Fiodorow. Parmi les prétendantes au podium, seule l’Américaine Gwen Berry a réalisé une contre-performance qui ne lui a pas permis d’accéder à la finale.

Ce lundi soir, Alexandra Tavernier aura donc une chance de décrocher l’une des trois premières places. Au-delà des trois Polonaises, elle devra se méfier de l’Anglaise Sophie Hitchon, de la Chinoise Zheng Wang, de l’Azerbaïdjanaise Hanna Skydan ou encore de la Biélorusse Hanna Malyshik. Toutes ont déjà réalisé un meilleur lancer que la Française en 2017. Mais Alexandra Tavernier s’est voulue rassurante quant à son état de forme et sa capacité à améliorer sa meilleure marque de l’année.

S’il poursuit ainsi, Darien peut espérer avoir sa haie d’honneur à l’arrivée

Autre grand espoir de médaille pour ce lundi, Garfield Darien s’alignera en finale du 110m haies, à 22h30 (heure française). Fort d’une saison de qualité, le pensionnaire du Clermont Athlétisme Auvergne fait bonne impression depuis le début des championnats du monde. En série, Garfield Darien a réalisé “une course propre”, a-t-il estimé au micro de Nelson Monfort. Puis dans une demi-finale relevée, il s’est placé en 2e position, derrière le Jamaïcain Omar McLeod et devant Serguey Shubenkov et Orlando Ortega. Deux prétendants au podium qui seront malgré tout présents en finale, après avoir réalisé les deux meilleurs temps de repêchage.

Ce lundi soir, Garfield Darien pourra donc légitimement espérer remporter sa première médaille mondiale en plein air. Il sera au cœur de la bataille, au couloir 6 et devra notamment affronter Omar McLeod, meilleur performeur mondial de l’année. Attention également à l’Américain Aries Merritt, l’actuel détenteur du record du monde sur 110m haies mais qui semble légèrement moins en forme cette saison.

Lemaitre doit être sérieux s’il ne veut pas faire demi-tour (de piste) dès les séries

Enfin, parmi les athlètes régionaux présents pour ce 4e jour de compétition, Christophe Lemaitre fera son entrée sur 200m, à 19h54 (heure française). Le Savoyard devra prendre l’une des trois premières places de sa série ou réaliser l’un des trois meilleurs temps de repêchage pour passer en demi-finale. Il faudra, pour cela, tenir tête à l’Américain Ameer Webb et au Turc Ramil Guliyev. Mais Christophe Lemaitre a récemment confié à l'Équipe qu'il se sentait capable d'aller jusqu'en finale.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut