Nabil Fekir montre son maillot lors du derby ASSE - OL
©AFP

Célébration de Fekir - OL : "On en fait un peu une affaire d’État"

Le capitaine de l'OL est revenu sur sa célébration qui a fait polémique lors de la victoire (0-5) contre l'ASSE ce dimanche soir à Geoffroy-Guichard. Une controverse qui l'a dépassé alors "qu'il ne s'agit que d'une célébration d'un but sur une pelouse de football".

Dans une interview au journal L'Équipe publiée ce mardi, Nabil Fekir est revenu sur sa célébration qui a provoqué l'envahissement du terrain lors de la très large victoire de l'OL (0-5) à Geoffroy-Guichard. Selon le capitaine lyonnais, "on en fait un peu une affaire d'État alors que la célébration, en elle-même, ce n'est pas grand-chose. En tout cas pour moi". Le numéro 18 a affirmé qu'il ne s'agissait "en aucun cas de la méchanceté de [sa] part. Il n'y avait rien de prémédité dans ce geste." "Sur le coup, j'ai décidé de célébrer mon doublé de cette façon. Après, il y a eu des conséquences et c'est regrettable", a-t-il ajouté. Une célébration pas préméditée qu'il a faite en hommage à son club : "Ce qui m'importe c'était de rendre fier notre peuple. Je suis lyonnais, l'OL, c'est mon club de cœur, c'est ma vie, c'est tout. C'est grâce à lui que je suis là aujourd'hui. C'est aussi pour ça que j'ai voulu brandir ce maillot."

S'il affirme ne toujours pas regretter son geste, le milieu offensif de l'OL a expliqué au quotidien sportif "qu'il ne l'aurait pas fait", s'il avait su "tout ce que cela allait engendrer". Nabil Fekir confie d'ailleurs que son père lui a dit qu'il "aurait dû éviter cette célébration même s'il était surtout content pour le résultat". "Il ne s'agit que d'une célébration d'un but sur une pelouse de football", a-t-il relativisé.

à lire également
Grand stade Parc OL
Plusieurs incidents ont éclaté avant et pendant le match opposant l’Olympique lyonnais à l’Olympique de Marseille. Les supporters de l’OM n’avaient pas le droit de se déplacer au Groupama Stadium ce dimanche soir pour la rencontre contre l’OL. Pourtant cette décision préfectorale n’aura pas empêché les incidents. Avant le match, un feu de broussaille a […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut