Numéro 23 : la colère de Frédéric Mitterrand

Pour Frédéric Mitterrand, la vente de la chaîne Numéro 23 par Pascal Houzelot est « un scandale insensé ». (…) « On se scandalise toujours pour les mêmes petites raisons » mais « personne ne s’étonne, par exemple, de ce que Pascal Houzelot, à qui le CSA attribuait gratuitement et pour deux ans une fréquence pour Numéro 23, revende sa chaîne le jour J de la fin de son bail et empoche 90 millions d’euros ! », a réagi Frédéric Mitterrand dans une interview accordée à TV Magazine. Il estime que c’est « un vrai braquage ! Un scandale insensé ! »

programme.tv

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut