Hallyday, Aznavour, Zazie... le scandale des subventions

Lepoint.fr a repris les informations publiées par Lelanceur.fr, qui dénonçait un fonds d'aide attribué par une société de producteurs de musique, la SCPP. Un fonds d'aide défini par l'ancienne ministre de la Culture Catherine Tasca comme devant "aider les jeunes créateurs qui ne sont pas encore connus", mais dont les albums de Chimène Badi, Charles Aznavour, Johnny Hallyday ou encore Eddy Mitchell sont parmi ceux qui en ont le plus bénéficié en 2015.

Des révélations également reprises par le site Internet du magazine Rolling Stones (lire ici), Voici (lire ici) ou encore 7sur7, en Belgique (ici).

Et dans Le Canard enchaîné du 27 juillet.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut