Football : Aulas, insupportable supporteur

Face aux résultats en baisse, le président lyonnais, devenu adepte des sorties maladroites, change de stratégie. Quitte à en faire trop ?

L’imbroglio Puel

Alors que les supporteurs lyonnais réclament le départ de Claude Puel, Aulas a lancé une mini-bombe dans le mensuel Lyon Capitale. «  Puel a-t-il raison de penser que vous n’êtes pas prêt à lui proposer une prolongation de contrat ?  » demande le journaliste. Réponse d’Aulas : « Oui, il a raison !  » Son entraîneur, en conférence de presse, a pris vendredi la chose avec philosophie : « Je suis d’accord avec le président : en fin de saison, je pourrais éventuellement décider de m’arrêter ou d’aller voir ailleurs. » Simultanément, sur son site, le club tentait de désamorcer l’affaire dans un communiqué surréaliste, rappelant « la précarité des contrats d’entraîneur ». Le meilleur reste toutefois le dernier paragraphe du communiqué, où Lyon réinterprète son rôle préféré, celui du vilain petit canard opposé au beau cygne, Lille, « dont les médias dans leur ensemble soulignent, à juste titre, la qualité de jeu qui rappelle celle du Barça actuel.  » Sans aucune mauvaise foi, évidemment.

France Soir

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut