Philippe Meirieu a été tête de liste écologiste aux élections européennes de 2010 © Tim Douet

“Une démarche courageuse qui peut nous redonner espoir”

Génération Z. Contacté par “Madame Z”, Philippe Meirieu a tout de suite fait part de son enthousiasme. Pédagogue reconnu et figure des écologistes à Lyon, l’ancien vice-président de la Région soutient pleinement Grégory Doucet sur le chemin “courageux” de l’union des écologistes et de la gauche.

 

Pourquoi soutenez-vous la candidature de “Madame Z” ?

Je soutiens complètement la démarche de Grégory Doucet. C’est un type intelligent, sérieux, il s’engage dans une démarche courageuse qui peut nous redonner espoir. Je me réjouis du très beau score d’EÉLV aux européennes, mais il ne permet pas de l’emporter seuls à Lyon. En revanche, avec cette démarche de rassemblement des écologistes, de la gauche, de citoyens, portée par une jeune génération qui renouvelle un peu l’offre politique à Lyon, je pense que c’est possible. Et j’espère de tout cœur que les militants écologistes lui apporteront une réponse positive, car cela peut enclencher une vraie dynamique, qui en appellera d’autres par la suite.

 

Un certain nombre d’élus écologistes lyonnais semblent préférer la ligne de l’autonomie au 1er tour… pour ensuite négocier au mieux leur nombre d’élus avec Gérard Collomb, comme ils l’ont fait en 2014 ?

J’espère de tout cœur que ce n’est pas le cas, parce que cela en serait fini de la “politique autrement” portée par les verts. Le discours de l’autonomie peut basculer dans une forme de suffisance, ce n’est pas ma conception, ni de l’écologie ni de la politique. J’ai toujours cherché à ouvrir, c’était difficile quand le PS et la gauche de la gauche défendaient des positions pro-nucléaires, très productivistes… Aujourd’hui, les choses ont bougé. Il y a une vraie générosité chez les verts, il faut qu’ils la montrent. Ils ont fait un bon score, il ne faut pas qu’ils se replient sur eux-mêmes, mais qu’ils s’ouvrent sur la base de projets communs, d’objectifs clairs. J’ai envie que l’on sauve le climat, mais aussi que la Terre soit vivable pour les humains qui resteront… Donc je crois au rassemblement de tous ceux qui sont en faveur de la solidarité, plutôt que de la concurrence. Ce serait un signal d’espoir fort, face à Emmanuel Macron et la droite libérale, mais aussi face à la droite nationaliste, d’avoir une force qui ne se limite pas à 15 %, mais qui soit en mesure d’être majoritaire. L’autonomie en revanche n’est pas très porteuse d’espoirs.

 

Ce serait aussi le moyen de construire une alternative à Gérard Collomb, contre lequel vous conservez une forte animosité depuis les législatives de 2012…

Je n’ai aucune animosité personnelle. En revanche, j’ai pu observer que certains camarades qui lui servaient la soupe à l’époque ont fini par comprendre qui était vraiment ce personnage et quelles étaient ses orientations politiques. Ils ont eu besoin de le voir au ministère de l’Intérieur pour se rendre compte que ce n’est pas avec lui que l’on construira des progrès écologiques !

à lire également
Epandage de pesticides dans le nord de la France en 2014 © Denis Charlet / AFP
Le 5 novembre, Europe Ecologie-Les Verts contestera en justice l’autorisation de mise sur le marché de la version granulée de l’herbicide majeur de Monsanto, le Roundup 720.
2 commentaires
  1. Galapiat - 2 septembre 2019

    la soupe est bonne, écolos ces partisans de l'interdit, des taxes, , anciens PS ce parti soit disant de gauche ne vont pas lâcher le morceau aussi facilement en attendant de rallier Jupiter, c'est oublier un eu vite les insoumis.

  2. Abolition_de_la_monnaie - 2 septembre 2019

    Lyon n'est pas une ville de gauche, elle se gouverne au centre.
    Lyon n'aime pas élire des jeunes, et : "surtout pas de vague" est la devise des lyonnais.
    Pourtant il faut changer complètement la politique de construction et ne plus chercher à vider les campagnes pour faire grossir encore cette ville. Idem pour les politiques des déplacements.
    Donc... mission impossible ! 😀

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut