Christophe Geourjon
© Elise Julliard

UDI : Geourjon se range derrière Lagarde

Christophe Geourjon prend position pour Jean-Christophe Lagarde, qui brigue la présidence de l’UDI face à Hervé Morin, Yves Jégo et Jean-Christophe Fromantin. Un choix qu’il explique par le parcours de Jean-Christophe Lagarde – de Barre à Borloo – et par son parcours d’élu local.

Dans l'ombre de la très médiatique course à la présidence de l'UMP, l'UDI doit aussi élire son président d'ici au 5 novembre. Quatre candidats sont en lice : Hervé Morin, Jean-Christophe Lagarde, Jean-Christophe Fromantin et Yves Jégo.

Ce mercredi, Christophe Geourjon, le leader de l'UDI au Grand Lyon et conseiller municipal lyonnais, a tenu à apporter son soutien à Jean-Christophe Lagarde, le député-maire de Drancy. "Jean-Christophe Lagarde a l'âme d'un bâtisseur et l’esprit de conquête comme étendard, l'encense Christophe Geourjon dans son communiqué. Il poursuivra la construction d'une UDI forte. Il associera à la fois une ambition nationale et européenne et la nécessité d'une décentralisation renforcée pour une plus grande proximité et efficacité. Il sortira des idées préconçues pour proposer une nouvelle offre politique pour la France."

Un choix qu'il justifie par le parcours de Jean-Christophe Lagarde : "Jean-Christophe Lagarde s'est mobilisé au service de la famille centriste : d'abord aux cotés de Raymond Barre, puis comme président des jeunes UDF. Il a cofondé au côté de Jean-Louis Borloo l'UDI dont il est aujourd'hui secrétaire général."

à lire également
Ce jeudi 30 juillet, le deuxième conseil municipal de la Ville de Lyon se tient à l’Hôtel de Ville. Gregory Doucet, nouveau maire, affirme davantage son indépendance face à Bruno Bernard. Le maire écologiste soutient une mesure symbolique : la diminution de ses indemnités.
Faire défiler vers le haut