Cantonales 2e tour © tim douet_0560
@ Tim Douet

Soirée électorale  : Mercier renforcé, Perben battu, la joie des Verts

@ Tim Douet

@ Tim Douet
Cantonales 2e tour © tim douet_0688 ()

@ Tim Douet

2e tour des élections cantonales : retrouvez les analyses, les commentaires et les réactions des candidats.

@ Tim Douet

@ Tim Douet

23h : Thierry Philip (PS) reconnait que l'union fait la force :
Elu dans le canton de Lyon VIII à Lyon 3e, le maire d'arrondissement déclare :"Je suis fier de succéder à deux grands conseillers généraux de l'histoire de ce canton : Simone André et Christian Philip. Durant cette campagne, j'ai cherché à parler du département, proposition contre proposition, du bilan mais je me suis heurté à une campagne sans bilan. On a essayé de faire croire que j'étais pour la hausse des impôts, que je cumulais les mandats ce qui est gros venant de la part d'un candidat de la majorité de Michel Mercier qui est président du conseil général et ministre de la Justice. Ce soir, je suis content, nous nous installons dans le 3e arrondissement. C'est une belle victoire mais ce n'est pas ma victoire. J'ai gagné avec le soutien d'Europe Écologie, du Front de Gauche, des radicaux et d'autres. Nous ne gagnons qu'en équipe".

@ Tim Douet

@ Tim Douet

22h45 : Raymonde Poncet (EEV) stigmatise le PS :
Elue dans le canton de Lyon III à la Croix-Rousse, Raymonde Poncet (EEV, à gauche sur la photo) explique : "Je suis persuadée qu'au deuxième tour, nous avons bénéficié d'un excellent report des voix des partis de gauche évincés au premier tour. Le PS a fait l'erreur de ne pas faire campagne sur leur projet mais sur notre illégitimité. Je ne pense pas qu'il y aura de sanction au niveau de la mairie d'arrondissement concernant mon suppléant. Les électeurs ont sanctionné l'attitude qu'avait eu le Maire de Villeurbanne l'année dernière sur ces élections. Je ne pense pas que Dominique Bolliet fasse la même erreur".

@ Tim Douet

@ Tim Douet

22h41 : Berra déplore le "coalition" contre Perben :
La secrétaire d'État à la santé et conseillère municipale d'opposition lyonnaise, Nora Berra, se dit déçue de la défaite de l'ancien Garde des Sceaux, Dominique Perben face au maire divers-droite du 6e arrondissement de Lyon dans le canton de Lyon VI. "Il y a vraiment une coalition pour faire tomber Dominique et c'est assez lamentable. (...) Je note également que la couleur verte occupe de plus en plus de place et qu'elle prend des sièges à la gauche".

@ Tim Douet

@ Tim Douet

22h31 : Béatrice Vessiller (EEV) arrive à la préfecture sous un tonnerre d'applaudissements. Elle est élue devant le PS dans le canton de Villeurbanne-centre. Elle défile dans la liesse générale devant les caméras et les photographes, bras-dessus bras-dessous avec Raymonde Poncet (élue à la Croix-rousse), Françoise Chevallier et Jean-Charles Kohlhaas (perdants à Lyon XI et Vaugneray). Les quatre candidats Europe-Ecologie les-Verts présents à Lyon au second tour.

@ Tim Douet

@ Tim Douet

22h30 : "les électeurs de gauche ont choisi la nouveauté" se félicite Meirieu
Philippe Meirieu, vice-président EEV au conseil régional : "ce n'est pas une très bonne soirée car nous n'avons pas réussi à faire passer le conseil général à gauche. Nous n'avons pas non plus fait reculer l'abstention. En revanche, le Front Républicain ne s'est pas trop mal tenu. Nous avons endigué la montée du FN. À Europe Écologie-les Verts, nous avons solidifié notre implantation locale. Jean-Charles Kohlhaas a réalisé un très bon score sur un canton très difficile. Sur les deux cantons où il y avait non pas des oppositions PS/Verts mais une proposition d'alternance à gauche, que des élus Europe Écologie arrivent au conseil général est une très bonne chose pour la démocratie. Les cantons de Villeurbanne et de la Croix-rousse montrent que les électeurs de gauche peuvent choisir la nouveauté. La vie politique n'est pas figée, nous ne sommes pas condamnés à réélire des sortants. Je suis très heureux que nous ayons deux conseillères générales".

@ Tim Douet

@ Tim Douet

22h20 : le "cadavre de l'ennemi [Perben] sent bon" estime Bruno Gollnisch (FN)
Bruno Gollnisch, député européen FN du Grand-sud-est : "Je sais que Jean-Jacques David (Lyon-divers-droite) est élu et on a tout fait pour qu'il le soit. Dans un second tour, vous faites perdre celui que vous voulez le moins voir élu. Ce soir, le cadavre de l'ennemi sent bon".

@ Tim Douet

@ Tim Douet

22h15 : Plus sonore que celle de Raymonde Poncet, l'entrée de Jean-Jacques David (candidat Lyon-divers-droite élu dans le canton de Lyon VI) sous les applaudissements et les cris des militants réunis à la préfecture.

22h05 : Jean-Jacques David : "les électeurs pourront compter sur moi"
Les services de presse de Lyon-divers droite font circuler un communiqué de leur candidat élu dans le canton de Lyon VI : Jean-Jacques David y "remercie très sincèrement tous les électeurs qui m’ont élu conseiller général du VIe canton. Ils m’ont fait confiance à plus de 54 % et ils pourront compter sur moi. La complémentarité de mes mandats de maire d’arrondissement et de conseiller général va me permettre de servir avec plus d’efficacité encore les intérêts du canton et de tous ceux qui y vivent“.

22h05 : Broliquier voit dans l'élection de David une "reconnaissance politique"
Denis Broliquier, maire du 2e arrondissement et fondateur du mouvement Lyon-divers-droite, se félicite d'obtenir un élu au Conseil général en la personne de Jean-Jacques David à Lyon VI. Alors que les analystes politiques estime que le candidat a bénéficié d'un effet anti-Perben, le maire du 2e veut voir dans ce résultat “une belle victoire , après seulement 10 mois d’existence, les électeurs nous ont témoigné une véritable reconnaissance politique. Et la victoire de Jean-Jacques David confirme le bon score de dimanche dernier : plus de 26 % des voix de droite, 26 % des voix que l’UMP ne parvient pas à capter

22h02 : ovation de Raymonde Poncet, les Verts exultent
A son arrivée à la préfecture, les membres d'Europe Ecologie-les Verts déjà présents dans la salle applaudissent cinq bonnes minutes pour saluer le succès de leur nouvelle conseillère générale à la Croix-rousse, Raymonde Poncet. Après une campagne hyper-active sur le terrain, la candidate écologiste a fait tomber le maire du 4e arrondissement de Lyon Dominique Bolliet (PS) à Lyon III. "Un résultat historique", estiment les observateurs à la préfecture.

@ Tim Douet

@ Tim Douet

21h55 : Darne critique "les consignes floues" du Président de la République
Jacky Darne, secrétaire départemental du PS, à peine arrivé à la préfecture, est assailli par les journalistes. Ils lui demandent de commenter les résultats de son parti : "à l'intérieur de la Gauche, deux cantons qui étaient dirigés par le PS le seront désormais par Europe Ecologie-les Verts, ce qui représente pour nous une déception. Également à L'Arbresle (....). Côté satisfactions : tous nos candidats font de bons résultats et Thierry Philip gagne son canton. Quand au reste, l'abstention est toujours aussi importante au second tour. Et il y a une vraie question politique derrière ce résultat. Aucun parti politique ne peut parler de victoire ce soir avec une telle abstention.
Quant au FN, il a progressé de façon sensible, +10 points si j'ai bien regardé entre le premier et le second tour, ce qui signifie qu'un bon nombre d'électeurs qui ont voté à droite au premier tour, ont voté FN au second tour. C'est évidemment le résultat des consignes floues du président de la République. Même si certains comme François Fillon se sont désolidarisés".

21h50 : Le FN aurait "des centaines d'élus ce soir si le scrutin était proportionnel"
Même si aucun des candidats du parti d'extrême-droite n'est élu dans le Rhône, Bruno Gollnisch, député européen FN du Grand-sud-est, qui a fait son apparition dans les grands salons de la préfecture se dit satisfait. Le FN "dont les candidats n'ont même pas eu les moyens de se payer des affiches durant la campagne" ne mérite pas "le mur de larmes et de haine que l'on a édifié autour de [lui], estime-t-il. Nous avons des gens compétents, capables de gouverner demain. Et les résultats de ce soir on montré que cette idée faisait progressivement son chemin dans l'opinion qui est légitimement excédée, légitimement excédée ! Le problème de la délinquance étrangère pourrait évidemment être réglé, celui de la concurrence déloyale des pays émergents également. Il faudrait pour cela rétablir les droits de douane. À Carpentras, notamment ce soir, où notre candidat est élu, c'est un juste retour des choses. Finalement dans le Rhône, nous progressons en voix, nous progressons en pourcentage, nous grignotons en quelque sorte le terrain de nos adversaires. Je pense que si le scrutin était proportionnel, nous aurions des centaines d'élus ce soir".

21h45 : Bruits de couloir : les Verts confirmeraient la victoire de leur candidate, Raymonde Poncet à la Croix rousse devant le PS, les socialistes aussi. Il ne manque plus que les résultats pour officialiser la défaite de Dominique Bolliet à Lyon III.

21h40 : Le FN progresse en nombre de voix
Christophe Boudot, secrétaire départemental du FN : "Nous avons progressé en nombre de voix. Le Front Républicain s'est fissuré. Les cantonales ont été un bon tour de chauffe pour 2012. Je suis stupéfait de voir que le report de voix a été bon. Avant nous baissions. Ce soir, ce n'est pas une bonne victoire mais nous avons bien tenu ce qui est toujours difficile quand toute la classe politique est contre vous. J'espérais que l'on gagnerai à Saint-Priest, que les électeurs UMP seraient plus courageux".

21h38 : Bruits de couloir : Perben (UMP) et Llung (PS) seraient donnés perdants
La malédiction continue pour Dominique Perben. Après les municipales de 2008, l'ancien ministre d'Etat serait à nouveau donné perdant à 45 % à Lyon VI face au maire Lyon-divers-droite, Jean-Jacques David. A Villeurbanne-centre c'est Richard Llung (PS) qui s'inclinerait face à Béatrice Vessiller (EEV). On attend la confirmation de ces résultats.

@ Tim Douet

@ Tim Douet

21h20 : "les votants ont compris qu'il s'agissait d'une élection locale", estime Philippe Cochet
Le secrétaire départemental de l'UMP et maire de Caluire-et-Cuire réagit aux bons résultats de la majorité départementale lors de ces élections : "C'est un beau succès pour le Rhône et une preuve que les conseillers généraux ont bien travaillé. Nous soutiendrons bien évidemment Michel Mercier comme nous l'avons fait dans cette campagne, s'il décide de se représenter [à la présidence du conseil général, ndlr].
Cette élection, apporte également la preuve que voter FN n'apporte rien pour le département. Nous ne minorons pas les chiffres du parti frontiste et nous entendons le signal fort qui nous est adressé. Il y a une semaine on nous annonçait qu'une quinzaine de cantons pouvaient basculer, force est de constater que le département reste stable. Les votants ont compris qu'il s'agissait d'une élection locale.
Nous nourrissons des regrets pour le canton de saint-Laurent de Chamousset que nous pensions à notre portée, mais avec le recul, c'était une erreur de ne pas partir unis dès le premier tour"

@ Tim Douet

@ Tim Douet

21h15 : Gerin (PCF) veut aller à "la reconquête des quartiers populaires et des musulmans"
L'ancien maire et député de Vénissieux, André Gerin, accueilli à la préfecture par Michel Mercier et le préfet Carenco est aussitôt assailli par les caméras. On lui demande de commenter les bons scores du FN et ceux de l'abstention alors que le Front de Gauche ne connait qu'un candidat élu, isolé à Givors. "Il faut aller à la reconquête des quartiers populaires", s'énerve-t-il, non surpris par les résultats du FN.
L'union de la gauche aurait-t-elle changé quelque chose lui demande un journaliste  : "L'union de la gauche ? Pour quoi faire, s'échauffe-t-il encore. Pour que 80 % des gens n'allent pas voter. Les gens sont déçus de la politique du gouvernement mais également de celle de la gauche. Il faut aller à la reconquête des abstentionnistes et des électeurs du FN ! C'est la seule solution, aller à la reconquête des quartiers populaires. Il y a eu 2002 et aujourd'hui on a un tsunami avec le FN. Si on veut changer les choses, il faut aller voir les gens et lever tout un tas de sujets taboux comme la dés-industrialisation, parce que les gens en ont marre ! Il faut tendre la main aux musulmans et combattre l'intégrisme qui fait le miel du FN".

21h10 : Coup de tonnerre : Perben devancé par David (estimation)
Les retours des bureaux de vote du canton de Lyon VI donnent une légère avance au candidat Lyon-Divers-Droite. Si la situation se confirme Dominique Perben (UMP) ne serait pas réélu. Ce serait le plus gros coup de tonnerre de la soirée.

21h04 : Les Verts devant le PS dans les duels fratricides (estimation)
D'après les premiers retours des dépouillements sur les cantons de Lyon III, Villeurbanne-Centre et Lyon XI, les candidats écologistes seraient devant les socialistes. La situation la plus préoccupante pour le PS concerne la Croix-rousse où le sortant Dominique Bolliet (PS) serait distancé par Raymonde Poncet (Europe Écologie-les Verts). Idem à Villeurbanne où Béatrice Vessiller aurait de l'avance sur Richard Llung. Situation plus indécise à Lyon XI où Jean-Michel Daclin et Françoise Chevalier (EELV) sont au coude à coude. On attend les résultats définitifs.

20h40 : Queyranne, triste député du Rhône, président de région comblé
"Sur la région Rhône-Alpes, nous gagnons 13 sièges et peut-être un conseil général dans la Loire où c'est jouable. En Savoie, nous avons beaucoup progressé : nous sommes presque à égalité avec la droite. Dans le Rhône, il y avait une possibilité de gagner mais cela passait par des victoires dans deux cantons très difficiles, Vaugneray et L'Arbresle. J'attends maintenant le résultat de Thierry Philip".

@ Tim Douet

@ Tim Douet

20h35 : Mercier n'a qu'un maître : les électeurs
Le président du conseil général est l'un des premiers arrivés à la Préfecture. Il affiche la mine des bons jours. "Il n'y pas de changement de majorité, la majorité a gagné, une majorité large qui a uni des centristes, des gaullistes et des radicaux. Cette majorité a mené une politique qui est reconnue ce soir par les habitants du département. Tous nos sortants ont été réélus. J'en suis fier, heureux car quand on va devant les électeurs, on n'est jamais sur de rien. Ils ont choisi de nous confier la gestion du Département, probablement pour les 3 années à venir jusqu'en 2014 et le renouvellement du conseil général... (…) Nous n'avions pas prétendu gagner des sièges mais garder la majorité. On l'a fait. (...) Je suis un habitué des élections, on m'a d'ailleurs reproché d'être élu depuis trop longtemps mais moi, je ne me reconnais qu'un maître et ce sont les électeurs".

@ Tim Douet

@ Tim Douet

20h15 : soupe à la grimace au PS alors que le statu-quo se dessine
Croisés dans les salons de la Préfecture, les premiers élus socialistes présents n'ont pas la mine des grands jours. Surtout qu'ils viennent d'apprendre que le canton de Vaugneray resterait à droite. Le Vert Jean-Charles Kohlhaas aurait été battu par le sortant Georges Barriol (UMP). Les cantons de l'Ouest sur lesquels ils fondaient des espoirs pour ravir la présidence à Michel Mercier n'ont pas basculé. Au PS, on concentre désormais tous les espoirs de victoire sur Thierry Philip, candidat en ballottage favorable sur le 8e canton. S'il gagne, ce serait un statu quo : la droite compterait toujours deux sièges d'avance sur la gauche.

20h02 : L'Arbresle ne basculera pas
Les premières estimations du second tour confirme les impressions de dimanche dernier : l'alternance n'aura pas lieu au conseil général du Rhône. Pour être majoritaire la gauche devait remporter trois cantons ce soir. Sur celui de l'Arbresle, le candidat socialiste Pierre-Jean Zannettacci espérait évincer le sortant François Baraduc (UMP-Centre). Les premiers retours laissent penser que le conseiller général actuel gardera sa place dans la prochaine mandature.

À Saint-Laurent-de-Chamousset, le conseiller général sortant (PS) Bernard Chaverot repart pour un mandat. En ballottage défavorable au soir du premier tour, il a déjoué les pronostics en obtenant 53,68 % des voix face à Lucien Vial (divers-droite).

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
4 commentaires
  1. Martin de Givors - 28 mars 2011

    Contre ces projets autoroutiers ou ludiques,tel le COLLOMB-stade des 'lumières', aussi inutiles que dévoreurs de terres arables, au bilan énergétique et carbone désastreux ; ou encore à cette nouvelle folie industrielle de prospection de Gaz de schiste, dont l’exploitation CONDUIRAIT A UNE FUTURE MÉGA CATASTROPHE POUR L'ENVIRONNEMENT, Nous avions besoin d’élu(e)s écologistes, car s’est la condition essentielle d’une politique départementale soucieuse d’une meilleure harmonie entre l'économie et le social dans un environnement compatible avec les ressources d'une planète Ménagée.Or c'est bien là le seul résultat positif de cette journée électorale, pour le reste toutes les 'bavasseries' des uns et des autres c'est un peu comme si on spéculait sur un éventuel divorce de SARKOZY et son remariage avec Marine LE PEN...Encore que...Ou celui de MELANCHON avec soeur Marie-Thérèse des Batignolles*... * Il s'agit d'un personnage de bande dessinée de Fluide Glacial, c'est une bonne soeur pas très catholique qui fume (pas que des cigarettes) qui boit et qui est très vulgaire...

  2. Contribuable Lyonnais - 28 mars 2011

    Bolliet et Llung à la trappe, ce sont les bonnes nouvelles de cette élection.

  3. pilou - 28 mars 2011

    Bravo aux écolos, diviser la gauche et gagner grâce aux voix du fn et de l'ump...

  4. ducono - 29 mars 2011

    bret et sa créature lung ont pris la fessée à villeurbanne et c est bien fait pour euxtotalement méprisant envers les 6% du covra lors des municipales, déjà plus intéressé par les 9% du front de gauche lors de la cantonale partielle de l année dernière, bret a enfin eu ce qu il méritait ! ça lui apprendra à chasser du coté du modem et de choisir comme sucesseur désigné un apparatchik, qui n a jamais connu de patron et s est comporté omme le medhi sacré débarquant à villeurbanne pour sauver la populasse !!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut