Laurent Wauquiez
Laurent Wauquiez © J. Bernard

Régionales : Wauquiez présente ses lieutenants

Laurent Wauquiez a présenté ce mercredi ses têtes de liste départementales pour les élections régionales de décembre. Peu d’entre elles sont des élus sortants, mais beaucoup exercent déjà des mandats. Laurent Wauquiez, qui ne voulait pas de perdants sur ses listes, s’appuie ainsi sur une dizaine de parlementaires et autant de maires.

Au lendemain de la défection d'une vingtaine de socialistes qui plantent Jean-Jack Queyranne, Laurent Wauquiez présentait ce mercredi ses chefs de file départementaux à Lyon. Cette coïncidence des calendriers et des dynamiques, le candidat des Républicains n'a pas manqué de la souligner, tout en expliquant qu'il n'en parlerait pas. En creux, il l'évoquait aussi en vantant l'accord qu'il a conclu pendant l'été avec l'UDI et le Modem.

Paraphrasant le slogan de campagne de Jean-Jack Queyranne (“Nous, c'est la région”), le député-maire du Puy-en-Velay lance un "Nous, c'est le rassemblement" : "Les autres se divisent. La grande famille de la droite et du centre s'est réunie et au-delà même puisque des gens non encartés, des déçus de la politique nous rejoignent."

Un binôme Jarry-Meunier pour la métropole

Dans son opération de renouvellement et d'ouverture aux non-politiques, Laurent Wauquiez met en avant Carole Montillet (championne olympique de ski alpin et candidate en Isère) ou Juliette Jarry (chef d'entreprise et tête de liste sur la métropole de Lyon).

Aux côtés de ces candidats estampillés société civile, Laurent Wauquiez se présente entouré d'un aréopage d'élus. Les parlementaires de la région seront en première ligne : Patrice Verchère (LR) dans le nouveau Rhône, Brice Hortefeux (LR) dans le Puy-de-Dôme, Sylvie Goy-Chavent (UDI) et Etienne Blanc (LR) dans l'Ain, Philippe Meunier (LR) et Dominique Nachury (LR) pour la métropole de Lyon.

Les maires de la vague bleue des municipales de mars 2014 seront aussi en haut de l'affiche : Nicolas Daragon (Valence), Jean-Pierre Taite (Feurs). "Je ne veux pas des apparatchiks enfermés à la région, mais des élus de terrain reconnus", explique Laurent Wauquiez.

à lire également
Palais des congrès de Lyon – Cité internationale, avec “L’homme au téléphone” de Xavier Veilhan) © Tim Douet
La 16e édition du Salon des Entrepreneurs se tient mercredi et jeudi au Palais des Congrès de Lyon. Un rendez-vous incontournable des créateurs et dirigeants d’entreprises et l’occasion pour Laurent Wauquiez de rappeler son soutien à la création entrepreneuriale en Auvergne-Rhône-Alpes.
1 commentaire
  1. Le Petit Pop - 17 septembre 2015

    Il ne veut pas d'apparatchiks?! Euh... ben va falloir qu'il change pas mal de ses binômes alors...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut