Queyranne et Meirieu ont rendez-vous dimanche

Jean-Jack Queyranne et Philippe Meirieu se sont donnés rendez-vous dimanche 14 mars à minuit pour entamer leurs négociations en vue d'une éventuelle fusion de leurs listes pour le second tour. Elles risquent d'être d'autant plus tendues que les deux partis sont au coude à coude dans les sondages.

Jean-Jack Queyranne, tête de liste socialiste aux régionales avait annoncé qu'il ne rencontrerait pas Philippe Meirieu, son homologue d'Europe Ecologie avant le premier tour des élections régionales dimanche 14 mars. Il tiendra parole. Le rendez-vous a été pris pour dimanche à minuit. Les deux candidats de gauche se verront une fois leurs obligations balayées, au Palais de la Mutualité à Lyon 3ème. Un terrain neutre puisqu'aucune des deux têtes de liste n'acceptaient de se rendre au QG de campagne de l'autre. Les contacts n'ont pas directement été pris entre chefs de file, ils ont laissé cette mission sensible à leurs directeurs de campagne respectifs. Les négociations devraient se poursuivre durant plusieurs "rounds".

Si l'on s'en réfère aux derniers sondages (Fiducial / Opinion way et Sofres) qui prédisent une réduction de l'écart entre les listes socialiste et écolo, Europe Écologie pourrait bien être en position de force en vue d'une fusion avec la liste PS. À l'heure actuelle, avec 20 % d'intentions de vote, Philippe Meirieu et son staff demanderaient du 50-50 dans la composition de la liste commune pour le second tour du 21 mars. Un souhait que Jean-Jack Queyranne pourra difficilement accepter. Pour accéder à cette demande, il devra faire le ménage sur ses listes et évincer des personnalités à qui il avait peut-être promis des postes. Il risque donc d'y avoir des malheureux sur les listes socialistes. Les deux camps ont jusqu'à mardi minuit pour fusionner.

à lire également
Laurent Wauquiez 10.16 région 2
Dans l'hypothèse où l’élection présidentielle aurait lieu ce dimanche, Laurent Wauquiez n'obtiendrait que 8 % des voix selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, Sud Radio et CNews. Emmanuel Macron, lui, est le président le plus populaire après un an de mandat depuis Jacques Chirac en 2003. C'est une petite claque pour Laurent Wauquiez. Le président […]
34 commentaires
  1. Chlorophyle - 11 mars 2010

    Le grand enseignement de ces 2 sondages (ainsi que celui en Ile-de-France), c'est que le score attendu pour Europe Ecologie ne se fait pas au détriment de celui du PS.Pour les Européennes, on a longuement entendu que les 16% obtenus pour le PS et quelques dixièmes de % derrière par Europe Ecologie était dus à un transfert de voix entre les deux. Ce qui était en partie vrai si l'on en croit les nombreux témoignages d'électeurs PS déçus qui ont voulu passer un message au parti qu'ils soutiennent habituellement.Mais là, si ces sondages se confirment, on voit bien que la dynamique de renouvellement engagée par Europe Ecologie est gagnante : même si le PS regagne ses électeurs 'traditionnels' (sans doute lié à la personnalité de JJQueyranne), Europe Ecologie a su convaincre des gens qui se seraient normalement abstenus et les amener à soutenir son projet.Ainsi, 1 + 1 vont faire 2 et non pas se concurrencer.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut