Myriame Pleynard © Tim do copie
© Tim Douet

Primaire UMP : Pleynard appelle à voter Fenech

Myriam Pleynard recueille seulement 1,13 % des voix après le premier tour de la primaire UMP de Lyon. Elle se dit "satisfaite" et appelle à voter Georges Fenech qui l'avait pourtant surnommée "Chantal Goya".

Suite au premier tour de la primaire UMP qui s'est déroulé ce dimanche 2 juin à Lyon, la candidate inconnue du vote est "satisfaite car elle a pu faire passer un message important concernant la rénovation de la pratique politique". En effet, la novice en politique a cherché à créer la surprise en ne ressemblant pas aux autres. Même si le résultat n'est pas ce qu'elle espérait, Myriam Pleynard est convaincue que sa "personnalité a beaucoup plu ainsi que le message qu'[elle] a voulu faire passer".

Les raisons de sa défaite

"J'étais toute seule et toute seule ce n'est pas possible". Cette candidate surprenante aura retenu une chose de cette primaire, c'est qu'"il faut être entourée". Quand bien même à mi-parcours, c'est-à-dire mi-mai, deux jeunes l'ont rejointe, c'était trop tard. La juriste a ainsi été déçue de découvrir que "même si on a un bon message, si on n'a pas d'équipe derrière, ça tombe à l'eau".

"Fenech m'a surprise alors que Havard m'a déçue"

Des deux candidats qui seront présents au second tour, Myriam Pleynard semblait avoir plus d'affinités avec Michel Havard et avoue "ne pas avoir été très gentille" avec Georges Fenech. Lequel n'a pas été en reste en l'appelant Chantal Goya. Pourtant, un sms de ce dernier a renversé la donne. Dans son message, le candidat la félicite pour sa candidature. "J'ai ainsi découvert un visage humain chez lui ainsi que des qualités qu'on ne soupçonnerait pas", déclare Myriam Pleynard.

Quant à Michel Havard, arrivé en tête avec 40,34 % des suffrages, il l'aurait, selon la candidate, "dénigrée ouvertement dans le bureau de vote du 8ème". Cette réaction inattendue serait due, selon la juriste, au fait qu'elle ait comparé ses concurrents à des "éléphants" lors du débat organisé par France 3. "Il l'a sûrement pris pour lui" explique Myriam Pleynard. Ceci a donc conforté la position de la candidate quant au second tour qui appelle ouvertement à voter pour Georges Fenech arrivé deuxième avec 35 % des voix.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut