David Kimelfeld, à l’hôtel de ville de Lyon, le 17 octobre 2018 © Tim Douet
David Kimelfeld, à l’hôtel de ville de Lyon, le 17 octobre 2018 © Tim Douet

Métropole de Lyon : David Kimelfeld “sera candidat” en 2020

Dans une interview à laquelle il a participé ce mardi midi, David Kimelfeld a déclaré qu'il sera candidat à la Métropole de Lyon en 2020.

Jusqu'ici il tournait autour du pot égrainant les signaux compte-gouttes. Ce mardi midi David Kimelfeld a tranché. “Oui je serai candidat”, à la tête de la métropole de Lyon en 2020, a-t-il répondu sur le plateau du Figaro. “Je suis président de cette métropole à temps plein. Je vais rester président de cette métropole jusqu'à la fin et je vais porter un projet pour cette métropole au-delà de 2020. J'en ai envie. J'ai pris en main cette métropole. Je ne le ferais pas seul ; mais collectivement pour répondre aux grands enjeux de cette métropole : être attractif et répondre aux enjeux sociaux et écologiques. C'est ce que je veux pour 2020”, a-t-il déclaré.

A la Métropole Lyon, il souhaite “constituer la majorité la plus large possible, comme elle est aujourd'hui : du centre droit aux écologistes”. Une majorité qu'il qualifie de “macronienne”. “La question c’est celle du rassemblement le plus large. Dans celui-ci, il y aura des socialistes, des écologistes, des partenaires du centre gauche et du centre droit et bien sûr Gérard Collomb”, a-t-il ajouté. “Je soutiendrais Gérard Collomb s'il souhaite être candidat à la mairie de Lyon, mais la question ne se pose pas à 15 mois des élections”, a par ailleurs affirmé David Kimelfeld.

L'actuel président de la Métropole de Lyon qui a pris la tête de cette collectivité en 2017 après le départ de Gérard Colomb au ministère de l'Intérieur, a par ailleurs assuré qu'il ne sera “pas candidat à la mairie de Lyon”, ni “dans le 4e arrondissement”. “Je vais rester dans mon arrondissement de cœur, mais je n'ai plus vocation à y être maire. Il faut laisser la place à de nouveaux talents”, a-t-il conclu.

à lire également
Fabrice Luchini en tournage à Lyon, en août 2018 © DR
Un maire de Lyon usé après des années de pouvoir. Une jeune étudiante venue lui redonner des idées. Deux rôles campés par Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier dans le film Alice et le maire. Un long-métrage, qui sortira sur grand écran le 2 octobre prochain en pleine campagne des municipales, et qui n’avait pas franchement fait rire Gérard Collomb lors de son tournage à Lyon durant l’été 2018.
1 commentaire
  1. JANUS - 22 janvier 2019

    Kimelfeld candidat à la présidence de la métropole… c'est un scoop ! Pour Collomb qui va à la chasse...au poste ministériel !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut