Étienne Blanc © Tim Douet
Étienne Blanc © Tim Douet

Macron à Lyon : Blanc dénonce “l'industrumentalisation” de Safran

Le 1er vice-président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes s'est dit “choqué”, que la région a été  systématiquement, et à dessein, écartée”, ce lundi matin lors de la visite d'Emmanuel Macrondans l'entreprise Safran.

Étienne Blanc, le 1er vice-président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes a dénoncé ce lundi “l’industrumentalisation” - contraction d'industrie et instrumentalisation -  de la visite d'Emmanuel Macron dans l'entreprise Safran à Villeurbanne.

Ce matin, à l’heure de la concrétisation des engagements, nous avons assisté à un déplacement présidentiel uniquement dicté par des enjeux politiciens. Hors de tout respect du cadre républicain, la Région a systématiquement, et à dessein, été écartée de toutes les discussions politiques et techniques au profit des seuls acteurs de la majorité présidentielle”, a critiqué celui qui est aussi candidat Les Républicains pour les municipales de 2020 à Lyon. 

Nous sommes choqués par ce comportement. Ce sectarisme d’un autre âge n’a plus sa place à l’heure où il faut concentrer nos moyens pour accompagner l’industrie dans sa mutation économique”, a ajouté Étienne Blanc à la sortie du site de Villeurbanne ce matin. 

L'ancien maire de Divonne-les-Bains (Ain) a aussi “regretté l’instrumentalisation d’un dossier industriel d’une telle envergure à des seules fins électoralistes. La tradition lyonnaise est de travailler ensemble sur de grands projets, pour l’avenir de nos compatriotes. Cette façon de faire n’est pas conforme à notre conception de l’action publique.

Ce matin lors de la visite du président de la République, l'entreprise française a annoncé l'ouverture d'une usine de production de freins à Feyzin, près de Lyon. Philippe Petitcolin, directeur général de Safran a promis que cette ouverture pourrait être accompagnée de l'arrivée de 200 collaborateurs.

Safran va ouvrir une nouvelle usine près de Lyon

à lire également
Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, était à Lyon pour inaugurer l'Institut français de civilisation musulmane situé dans le 8e arrondissement de Lyon. Un lieu culturel dans lequel il a loué “la vision d'un islam ouvert qui s'inscrit pleinement dans la République”.
5 commentaires
  1. Galapiat - 8 juillet 2019

    Jupiter, "moi je" a tellement peu de réussite qu'il n'hésite pas à s’attribuer celle des autres

  2. Abolition_de_la_monnaie - 8 juillet 2019

    La droite n'est pas contente : elle a mis des millions d'argent public dans une société privée, et s'est fait "chiper" son instrumentalisation à elle ! :o)
    .
    Un joli bal d'hypocrites pour une société dont le commerce est "les avions" (pollution) et l'armement (no comment).

  3. valency - 8 juillet 2019

    le futur battu ...n'est pas beau joueur ...

  4. raslebol69 - 9 juillet 2019

    Oui mais logique car il y a longtemps que l'on sait que Macron n'est pas le président de tous les Français mais seulement le chef d'un parti, d'une clique.

  5. Rapunzel - 9 juillet 2019

    tout sauf LREM !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut