Étienne Blanc © Tim Douet
Étienne Blanc © Tim Douet

Macron à Lyon : Blanc dénonce “l'industrumentalisation” de Safran

Le 1er vice-président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes s'est dit “choqué”, que la région a été  systématiquement, et à dessein, écartée”, ce lundi matin lors de la visite d'Emmanuel Macrondans l'entreprise Safran.

Étienne Blanc, le 1er vice-président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes a dénoncé ce lundi “l’industrumentalisation” - contraction d'industrie et instrumentalisation -  de la visite d'Emmanuel Macron dans l'entreprise Safran à Villeurbanne.

Ce matin, à l’heure de la concrétisation des engagements, nous avons assisté à un déplacement présidentiel uniquement dicté par des enjeux politiciens. Hors de tout respect du cadre républicain, la Région a systématiquement, et à dessein, été écartée de toutes les discussions politiques et techniques au profit des seuls acteurs de la majorité présidentielle”, a critiqué celui qui est aussi candidat Les Républicains pour les municipales de 2020 à Lyon. 

Nous sommes choqués par ce comportement. Ce sectarisme d’un autre âge n’a plus sa place à l’heure où il faut concentrer nos moyens pour accompagner l’industrie dans sa mutation économique”, a ajouté Étienne Blanc à la sortie du site de Villeurbanne ce matin. 

L'ancien maire de Divonne-les-Bains (Ain) a aussi “regretté l’instrumentalisation d’un dossier industriel d’une telle envergure à des seules fins électoralistes. La tradition lyonnaise est de travailler ensemble sur de grands projets, pour l’avenir de nos compatriotes. Cette façon de faire n’est pas conforme à notre conception de l’action publique.

Ce matin lors de la visite du président de la République, l'entreprise française a annoncé l'ouverture d'une usine de production de freins à Feyzin, près de Lyon. Philippe Petitcolin, directeur général de Safran a promis que cette ouverture pourrait être accompagnée de l'arrivée de 200 collaborateurs.

Safran va ouvrir une nouvelle usine près de Lyon

à lire également
Gérard Collomb lance sa campagne des municipales 2020
Gérard Collomb est officiellement entré dans la campagne des métropolitaines ce samedi matin. Dans son discours de clôture, devant 500 personnes, à la fin d’une réunion de travail qui avait des airs de meeting, le maire de Lyon a tenté de se poser en candidat écologiste tout en rappelant sa fibre très économique.
5 commentaires
  1. Galapiat - 8 juillet 2019

    Jupiter, "moi je" a tellement peu de réussite qu'il n'hésite pas à s’attribuer celle des autres

  2. Abolition_de_la_monnaie - 8 juillet 2019

    La droite n'est pas contente : elle a mis des millions d'argent public dans une société privée, et s'est fait "chiper" son instrumentalisation à elle ! :o)
    .
    Un joli bal d'hypocrites pour une société dont le commerce est "les avions" (pollution) et l'armement (no comment).

  3. valency - 8 juillet 2019

    le futur battu ...n'est pas beau joueur ...

  4. raslebol69 - 9 juillet 2019

    Oui mais logique car il y a longtemps que l'on sait que Macron n'est pas le président de tous les Français mais seulement le chef d'un parti, d'une clique.

  5. Rapunzel - 9 juillet 2019

    tout sauf LREM !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut