Anne Brugnera dans la Volvo XC40 © Nouveau Lyon

Lyon : une députée du Rhône fait la pub d'un SUV

Anne Brugnera a participé à un article vantant la Volvo XC40, un SUV de la marque suédoise. Une publicité critiquée par les élus écologistes lyonnais et nationaux.

Mise à jour à 13 h avec la réaction d’Anne Brugnera et de Fabien Fournier, journaliste fondateur de Nouveau Lyon. 

Robuste et sûre”. Anne Brugnera ne parle pas de sa candidature aux municipales (elle a retiré sa demande d'investiture LREM la semaine passée), mais d’une voiture, précisément la Volvo XC40, dans un article publié par le magazine Nouveau Lyon dans sa rubrique “Mobilité”. Une pleine page où la députée de la 4e circonscription du Rhône s’offre un petit tour de Lyon pour tester ce modèle à 53 640 euros, dont “elle apprécie les lignes, son confort intérieur et la sécurité de ses options”, même si, note le journal, “elle trouve l’auto un peu lourde”.

Fabien Fournier, journaliste et fondateur de Nouveau Lyon a assuré qu’il ne s‘agissait pas d’un publi-reportage. “C’est un test voiture dans lequel nous invitons une personnalité”, explique-t-il. D’autres élus locaux pourraient participer à l’exercice dans les numéros à venir. De son côté, Anne Brugnera a plaidé une forme de négligence de sa part sur l’image que sa participation pouvait donner et a assuré qu'il ne s'agissait pas d'une publicité “mais d'un essai de voiture” et qu’elle n’a pas été rémunérée pour ça.

Alors que l'on sait que les SUV sont polluants, la députée de Lyon LREM Anne Brugnera en fait la promotion dans la presse lyonnaise. Choqué par si peu de sens des responsabilités !”, a réagi Remy Zink, conseiller fédéral EELV sur Twitter. “Quand tu comprends pourquoi l’amendement d’interdiction de la publicité pour les SUV de Mathieu Orphelin et Delphine Batho n’avait aucune chance...”, a ajouté, Thomas Dossus, secrétaire d’EELV Rhône. Des messages partagés par David Cormand, le secrétaire national national du parti écologiste et député européen. “Qu'il y ait des tweets d'écologistes, c'est de bonne guerre. Ils portent leur parole notamment sur la réduction de la voiture en ville. Un sujet que je porte aussi depuis longtemps”, a répondu Anne Brugnera.

Lyon  : pub pour un SUV, la députée s'explique

 

à lire également
Georges Képénékian, au meeting d’entrée en campagne de David Kimelfeld, le 16 octobre 2019 à Lyon © Antoine Merlet
Alors que leur parti soutient officiellement Gérard Collomb, Anne Brugnera, Hubert Julien-Laferrière, Thomas Rudigoz et Jean-Louis Touraine, les quatre députés LREM de Lyon ont officiellement annoncé leur soutien à Georges Képénékian, proche de David Kimelfeld, pour les élections municipales de 2020.
7 commentaires
  1. vieux caladois - 24 octobre 2019

    en effet rien ne vaut le vélo ou la trottinette...

  2. Nicolas CIRET - 24 octobre 2019

    .... VOLVO TRUCKS et VOLVO Automobile sont des sociétés différentes... Ca fait bien longtemps que les 2 entreprises n'ont plus rien à voir l'une avec l'autre... VOLVO automobile appartient au chinois GEELY...

    Donc parler d'un SUV VOLVO et faire référence à l'entreprise VOLVO TRUCKS/RENAULT TRUCKS et son implantation locale, c'est comme de parler de SEB après un publi-reportage où Gérard Colomb vous dirait du bien d'une marque de Ketchup américaine...

    Entre suspicion et presqu'théorie du complot, chapeau. Le niveau monte. Comme celui d'la mer.

    Si on avait foutu une ZOE électrique dans les mains de cette élue, aurait-on tenu le même discours ?

    Non. On aurait crié au green washing, probablement.

    1. vieux caladois - 24 octobre 2019

      oui mais les amalgames permettent des dérives de commentaires politiques, par exemple si vous parlez de Zoe on risque de vous reprocher...Carlos Ghosn ...peut-être que le SUV Volvo est produit dans les ex-usines Berliet :-))

    2. Justin Boche - 24 octobre 2019

      Bonjour.
      Il s’agit en effet d’une erreur d’appréciations, même si les deux entités ont désormais un actionnaire commun. Le passage a été retiré.
      L’idée n’était pas de parler de complot, mais de poser le cadre d’un contexte.
      Quant à la Zoe, l'article aurait été le même.
      En l’occurrence, il s’agit d’abord de parler de la publicité faite par une députée pour une voiture avant d’évoquer que cette voiture est un SUV, un type de véhicule actuellement contesté.
      Bien à vous.

      1. vieux caladois - 24 octobre 2019

        mis à part les digressions dues à la première version de l'article, c'est en effet étonnant de voir une telle publicité apparemment assumée ! une députée-femme-sandwich ?

  3. val - 24 octobre 2019

    moi je trouve la députée un peu "lourde" de mélanger politique et business

  4. Abolition_de_la_monnaie - 24 octobre 2019

    Personne n'est au courant que les politicien(ne)s sont très très souvent des "représentants de commerce" ?
    Est-ce que vous voteriez pour un "cheveux long bien gras" mal habillé mais compétant,
    ou un costard cravate qui présente bien mais qui est une bille en économie ?
    .
    Lorsqu'un président français se déplace à l'étranger, il est accompagné de qui à votre avis ?
    Des chefs de grosses entreprises !
    Donc, la réponse, on la connait déjà : les électeurs votent pour des représentants de commerce, il est donc logique que cette député fasse du travail de lobbying : elle est dans le moule.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut