Des voitures à Lyon

Lyon : le groupe EELV veut favoriser les voitures les moins polluantes

Tandis que les modifications des tarifs de stationnement à Lyon sont soumises au vote ce lundi lors du conseil municipal, le groupe EELV va émettre plusieurs propositions pour un règlement "climato-compatible".

Face à la refonte globale du système de stationnement des voitures à Lyon qui sera votée ce lundi en conseil municipal, le groupe EELV rappelle que "l'enjeu est de tout mettre en oeuvre pour un meilleur partage de l'espace public, actuellement dévolu à 80 % à l'automobile (chaussée et stationnement) et lutter ainsi efficacement contre la pollution de l'air". Le groupe propose de réduire le tarif de l'abonnement annuel des artisans et des professions libérales - qui disposeront déjà d'un tarif préférentiel sur le stationnement- à ceux qui achètent ou utilisent des véhicules propres. Leur deuxième proposition concerne la suppression de la 2 ème vignette résident par foyer en justifiant qu'"à Lyon, 40 % des ménages n'ont pas de voiture et ce chiffre ne cesse de baisser. Maintenir une 2ème vignette par foyer n'est pas un bon signal pour diminuer la place de la voiture en ville". Le groupe demandera aussi à ce que les certificats de la qualité de l'air mis en place par le ministère du développement durable - une pastille de couleur qui classe les voitures selon les polluants qu'elle émet- soit aussi mis en place à Lyon, à l'image de Grenoble ou de Paris. Selon le groupe EELV, ces pastilles permettraient de favoriser les véhicules les moins polluants en offrant des réductions ou même la gratuité du stationnement.

à lire également
Grégory Doucet et Bruno Bernard, les candidats écologistes à la ville de Lyon et à la métropole, présentaient ce lundi soir leur quartier de la Part-Dieu amendé : plus végétal et surtout moins haute.
Faire défiler vers le haut