Lyon 4e, Emmanuel Hamelin (UMP) : quitte ou double

Sans succès, mais l'épisode avait fait de lui une alternative crédible. Mais depuis les législatives sont passées par là. Battu, il a dû en découdre pour rester tête de liste dans le 4e et gagner une chance de se refaire. Sur un plateau de la Croix-Rousse qui se boboïse, il n'est clairement pas favori. Prudent, il a déjà assuré ses arrières et s'est fait nommer inspecteur général de l'administration culturelle, une gâche en or qui témoigne qu'il a encore des amis influents. "Bien sûr je joue gros. Même si je ne dis pas : "en cas d'échec j'arrête". Collomb a été battu combien de fois avant d'être élu ?" confie-t-il, persuadé que le choix du candidat de droite aux municipales de 2014 se jouera aux législatives de 2012. C'est tellement loin tout ça... Car en cas d'échec la semaine prochaine, il n'aura peut-être pas d'autre chance de concourir.

Participez au débat sur les municipales dans le 4ème arrondissement de Lyon

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut