Les sur-indemnités de Vallaud-Belkacem pas perdues pour tout le monde

Occupant désormais des fonctions nationales Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Braillard ont dû dire au revoir à une partie de leurs indemnités pour leurs fonctions à la municipalité. Néanmoins, celles-ci ne resteront pas dans les caisses de la Ville, mais seront redistribuées à des élus bénéficiaires qu’eux-mêmes ont désignés.

Problème de riche. Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Braillard, devenus respectivement ministre et député, dépassent désormais leurs plafonds d’indemnités faute à leurs nombreux mandats locaux. Si la porte-parole du gouvernement a démissionné de sa fonction d’adjointe au maire de Lyon, elle reste néanmoins conseillère municipale, conseillère générale du Rhône et conseillère communautaire. Or, "un membre du gouvernement titulaire de mandats électoraux, ne peut percevoir, au titre de ses mandats locaux plus d’une demi fois, le montant de l’indemnité parlementaire", soit 2.823,70€.

Ses indemnités locales se montant à 5.503,03 euros, elles ne pourront donc s'ajouter en totalité aux 9.940€ qu'elle perçoit en tant que ministre. L'écrêtement touche donc au total 2.479,33€. Mais ce n'est que sur l'écrêtement de 1.311,50 € appliqués sur son indemnité de fonction municipale, que le Conseil a dû se prononcer le 17 septembre. Pour autant, si ce surplus ne va pas à Najat Vallaud-Belkacem, il ne restera pas non plus dans les caisses de la Ville. À la demande de la ministre, il sera réparti entre Abdel Achache et Claudine Richner, tous deux élus du 3e arrondissement qui se voient gratifiés de 655,75 euros mensuels chacun.

Braillard aussi...

Idem pour Thierry Braillard, élu député en juin dernier, mais également adjoint au maire et conseiller spécial régional*. Le plafond pour lui s’élève à ce jour à 8.272,02 €. Plafond qu’il dépasse de 4.574,35 euros. L’écrêtement de son indemnité en tant qu’adjoint au maire porte sur 1.647,19€, qu’il a également demandé de reverser à trois élus du 8e arrondissement : Karim Matarfi, Anne-Rose Eva et Eric Desbos. Les deux premiers toucheront désormais 700 euros, et le troisième, 247,19€.

"Clientélisme et arrangements entre élus"

Cette situation, où un élu désigne ses obligés n’a pas manqué de faire réagir certains membres de l’opposition, qui voient, un manque d’exemplarité pour la porte-parole d’un gouvernement qui prône les économies. "Rien n’oblige à cette redistribution qui est une pratique clientéliste, antidémocratique et qui renvoie l’image d’une politique faite de petits arrangements entre élus", a estimé Denis Broliquier, du groupe Lyon divers droite. Il faut dire que près de 16 000 euros d’écrêtements sont reversés chaque mois, à 30 bénéficiaires désignés par les cinq élus qui explosent le plafond des indemnités : Gérard Collomb, Jean-Louis Touraine, Sylvie Guillaume, Thierry Braillard et Najat Vallaud-Belkacem.

---------------------------------------------------------------------------------------------------

*Thierry Braillard ne peut désormais plus cumuler ses fonctions de conseiller régional spécial et d’adjoint au maire de Lyon et est contraint de faire un choix. Cependant, la décision de démission d’un de ces deux postes est suspendue, dans la mesure où l’élection de Thierry Braillard en tant que député est l’objet d’un contentieux auprès du Conseil Constitutionnel.

à lire également
préfecture
Ce lundi 8 octobre, la préfecture de Lyon accueille la première journée du G6 des ministres de l’Intérieur. De fortes perturbations routières sont prévues dans le secteur de la préfecture.
3 commentaires
  1. julian - 19 septembre 2012

    vous avez oublié de parler des écrêtements de Mercier, à des gens qui sont déjà souvent maires et conseillers généraux en plus...et qui touchent donc bien plus que les 247 euros mentionnés par mois.

  2. Pierre R - 20 septembre 2012

    Certains élus centristes se battent pour changer les choses à ce niveau là. Pour plus d'infos: http://www.dessinons-lyon.fr/?p=2483

  3. nonmaiscepaspourdire - 24 septembre 2012

    C'est ce qu'on pourrait appeler la gauche décomplexée. Enfin la pseudo gauche car avec de tels comportements on ne peut pas être de gauche.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut