Les Rhônalpins ne voient pas Laurent Wauquiez Premier ministre

Un sondage Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale et la Fondation Concorde montre que les habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes conservent une vision plutôt positive de Laurent Wauquiez, qui tient plus à son image personnelle qu'à son action à la tête du conseil régional.

Pour 58 % des habitants de la région Rhône-Alpes-Auvergne, Laurent Wauquiez ne ferait pas un bon Premier ministre, d'après un sondage Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale et la Fondation Concorde.

Aujourd'hui chef du parti Les Républicains depuis que Nicolas Sarkozy s'est officiellement lancé dans la campagne pour la primaire de la droite, Laurent Wauquiez a confié ne pas souhaiter entrer immédiatement au Gouvernement en cas d'alternance en 2017, mais se voit plutôt comme "le Valls de Sarkozy".

Une hypothèse que ne goûtent pas particulièrement les habitants de la région où officie Laurent Wauquiez depuis près d'un an et son élection à la tête du conseil régional. Les sympathisants Les Républicains de la région, eux, sont plus enthousiastes : 73 % d'entre eux pensent que l'ancien maire du Puy-en-Velay ferait un bon Premier ministre.

54 % des personnes interrogées jugent qu'il fait du bon travail

C'est là tout le paradoxe révélé par les résultats de cette étude. Les opinions positives récoltées par Laurent Wauquiez semblent plus relever de son image personnelle que de son action à la tête du conseil régional.

73 % des personnes interrogées le trouvent dynamique et 68 % comme ayant de l'autorité. Il est courageux et compétent pour 59 % d'entre elles. Des qualités qui rappellent "peu ou prou celles associées à Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007", note Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop. Ils sont 58 % à juger qu'il a une véritable envie de changes les choses dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pourtant, son action politique depuis décembre dernier et son élection à la tête du conseil régional suscite moins d'engouement. Pour deux tiers des sondés, la situation n'a pas changé dans la région sous la présidence Wauquiez.

Ils ne sont d'ailleurs que 54 % à juger qu'il a fait un bon travail lors des 10 derniers mois. Les habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes ne sont également que 49 % à l'estimer capable de tenir ses engagements. Enfin, pour une majorité des sondés, 58 %, il ne comprend pas les problèmes des gens.

Son action pour l'emploi est insuffisante pour 58 % des sondés

Pour 60 % des personnes interrogées, son bilan en termes d'animation de la région et d'activités culturelles est positif, mais 58 % trouvent que son action dans le domaine de l'emploi et du développement économique n'est pas satisfaisante. Des résultats qui montrent un clivage gauche-droite très important. Son action est plébiscitée par les personnes qui ont voté pour lui en décembre dernier (81 %), tandis qu'elle n'est soutenue que par 25 % des personnes ayant voté pour Jean-Jack Queyranne.

Des résultats qui montrent que le bilan, encore très provisoire, de Laurent Wauquiez à la tête du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes manque encore de lisibilité, ce qui n'a pas entamé tout le crédit dont bénéficie l'ancien maire du Puy-en-Velay auprès de la population qui lui a accordé sa confiance il y a moins d'un an.

Sondage réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 25 au 28 octobre, auprès d'un échantillon de 933 personnes représentatif de la population de la région Auvergne-Rhône-Alpes âgée de 18 ans et plus

1 commentaire
  1. nico-yzfr6 - 3 novembre 2016

    Il peut être ministre où il veut si ce n'est pas en France : Qu'il dégage ! Ce mec est un cauchemar pour la Région.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut