Les Millon en marche, Acte 2

Parmi les originalités, on trouve un centre de ressources anti-solitude chargé de coodronner l'accès aux associations et aux services pour personnes seules. Le tout chapeauté par un adjointe anti-solitude. Ou encore un programme pour faire de Lyon " la Prague du Sud ", en développent le tourisme de loisirs : des parcours touristiques, des packs touristiques par thèmes (patrimoine industriel, religieux, de charme...), une communication plus " agressive " un accueil amélioré. On note au passage un " plan propreté 2 " , en réponse à ce qu'ils considèrent comme le point le plus noir du bilan Collomb : la propreté de la ville. Denis Broliquier et Amaury Nardonne ont présenté six propositions nouvelles qui s'ajoutent aux sept déjà rendues publiques en juillet. Leur groupe Unir Pour Lyon veut faire savoir qu'il est prêt, que les candidats ne demandent qu'à partir en campagne et que les négociations avec Perben n'avancent pas. Bref, ils font monter les enchères. En apparté ils emettent les plus grandes réserves sur la " dynamique " de campagne autour de l'ex-gade des Sceaux et y voient une raison de plus pour peser sur l'élection. Ils confirment que Charles Millon est toujours présent, en coulisse, mais pas loin. Prochaine étape, le troisième volet du programme, on nous promet du lourd, des propositiosn sur les transports (priorité au métro, redonner de la place à la voiture...) Ou alors la présentation des candidats tête de liste dans les arrodissements. A moins que d'ici là, les négociations avec l'UMP aient fini par aboutir.

Pierre Gandonnière

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut