Capture d’écran 2012-06-04 à 12.16.19

Législatives 10e circonscription : Roland Crimier est pour le TOP, contre l'A45 et le COL

SÉRIE (10e circ./14) - Dans le cadre de la campagne des législatives, les candidats du Rhône répondent au questionnaire envoyé par Lyon Capitale : quelles propositions de lois voteront-ils s'ils sont élus à l'Assemblée nationale ? Lesquelles soumettront-ils eux-mêmes ? Roland Crimier nous répond. Il est le candidat centriste et démocrate dans la 10e circonscription du Rhône (Saint-Genis-Laval, Saint-Laurent-de-Chamousset, Saint-Symphorien-sur-Coise, Vaugneray).

Lyon Capitale : Êtes-vous pour ou contre le mariage homosexuel ? Et l'adoption par des couples homosexuels ?

L'homoparentalité est un fait. L'important, c'est le respect de chacun et l'égalité des droits légaux. Cela a été mis en œuvre dans de nombreux pays y compris des pays avec une forte tradition catholique comme l'Espagne. Cependant le mariage en tant que tel étant une institution avec une forte charge symbolique, je ne suis pas persuadé qu'il faille braquer une partie de nos concitoyens. Je suis pour un pacte d'union d'universel pour l'égalité des droits ( compagnon survivant, droit des enfants, ..) et suis favorable dans ce cadre à l'adoption notamment pour résoudre le problème des enfants existants.

Êtes vous pour ou contre la surtaxe Hollande de 75 % pour les revenus au delà d'un million d'euros annuel ? Souhaitez-vous créer des exceptions pour certaines professions (sportifs, artistes…) ?

Il ne faut pas de prélèvements confiscatoires mais une fiscalité juste et efficace ce qui implique un impôt assis à la fois sur les revenus du travail et des produits financiers et sans régime d'exception au droit applicable a tous.

Souhaitez-vous une intervention de l'État pour limiter la hausse du prix de l'essence ?

Cela peut être une mesure conjoncturelle limitée dans le temps pour soutenir le pouvoir d'achat des usagers et l'activité économique des TPE et PME en cas de très forte hausse.

Pensez-vous qu'il faille réduire l'immigration légale en France ?

L'immigration doit être partie intégrante de notre politique économique et de recherche. Elle doit être régulée afin de permettre au pays de donner toute leur place à ces personnes invitées à rejoindre la communauté nationale. C'est ce qui doit conduire à déterminer le niveau d'immigration légale et pas une fixation arbitraire qui n'a pas de sens en soit. Sous le gouvernement Jospin c'était 150 000 personnes par an, sous la quinquennat Sarkozy de 200 000 personnes par an : 100 000, 150 000, 200 000 ? le chiffre est à déterminer en fonction de ces capacités globales pour le pays d'accueillir et d'intégrer ces personnes.

Êtes vous pour imposer un écart maximum de 1 à 20 dans la rémunération des salariés des entreprises publiques ? Des entreprises privées ?

Si je trouve normal que le mérite, les responsabilités et la performance soient rémunérés, il est vrai que certains écarts de rémunération sont choquants.

Êtes vous pour ou contre le droit de vote des étrangers aux élections locales ?

J'y suis favorable à certaines conditions : un certaine durée de vie effective sur le territoire avec paiement d'impôts et cotisations ; réciprocité de ce droit entre les États (…).Ce doit être une reconnaissance de l'intégration et pas un encouragement à l'intégration.

Pensez-vous qu'il faille conserver Hadopi ? Si non, par quoi souhaitez vous la remplacer ?

Qu'il faille une protection du travail des créateurs certainement mais cette loi s'est révélée difficilement applicable. Elle doit être remise à plat et faire l'objet d'un débat avec l'ensemble des acteurs du secteur de la création.

Êtes-vous pour ou contre une aide publique à la construction de mosquées ?

Le droit à pratiquer sa religion doit être le même pour tous. La loi de 1905 doit être conservée car elle permet ce respect des croyances et des pratiques religieuses en établissant le principe de neutralité de l’État en la matière.

Êtes vous pour ou contre le retour à la semaine de 5 jours à l'école ? Si oui, préférez-vous que la nouvelle matinée de classe soit le mercredi ou le samedi ?

Je suis plutôt favorable à la semaine de 5 jours pour le rythme de l'enfant. Un débat est à mener avec les organisations représentatives des parents, enseignants et spécialistes en la matière, en associant les collectivités.

Êtes vous pour ou contre l'encadrement des loyers ?

Il apparaît déjà nécessaire d'avoir un observatoire national des loyers pour bien appréhender le phénomène. Ensuite, il y a peut être d'autres voies pour corriger les abus que le plafonnement par la loi, comme par exemple une fiscalité incitative pour corriger des excès dans certaines régions. Les abus en cas de relocation doivent également faire l'objet d'une fiscalité plus forte.

En effet, l'encadrement par la loi ne peut se concevoir que pour un temps donné et n'est pas forcément pertinent puisqu'elle fixerait une norme uniforme sur le territoire national alors que la situation est différenciée selon les régions. Par ailleurs la primo-accession doit être favorisée.

Êtes vous pour ou contre l’énergie nucléaire ?

Je suis favorable à une réduction progressive associée à une véritable politique de vision industrielle sur les nouvelles énergies.

Êtes vous pour la légalisation de l’usage de cannabis ?

Je n'y suis pas favorable en termes de message que cela ferait passer. En revanche notre politique en la matière tant de prévention que de répression doit certainement être adaptée au regard des mauvais chiffres sur la consommation de ce stupéfiant en France par rapport à nos voisins européens qui doivent nous interpeller.

Êtes vous pour ou contre la réalisation des projets autoroutiers qui concernent l’agglomération : A45, COL, TOP ?

J'ai déjà eu l'occasion à de nombreuses reprises d'exprimer mon opposition et les raisons de celle-ci à l'A45 et au COL.

Quant au TOP, le débat public national sur l'opportunité de ce projet prévu à l'automne est là pour permettre à chacun de s’exprimer. Sur le fond, nous ne pouvons que constater la thrombose actuelle de l'ouest Lyonnais et devons voir les moyens d'améliorer la situation sans exclusive, en regardant tous les modes de transports et leur articulation. Le débat national permettra ainsi de prendre une position éclairée sur la base de plusieurs scenarii (dont celui d'une non réalisation).

Quels sont vos engagements personnels en matière de cumul des mandats ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Oui, il faut une réduction du nombre de députés, un vrai statut de l'élu pour éviter les cumuls et démocratiser l’accès à la fonction élective.

Je suis favorable à une certaine limitation du cumul de mandats. Il peut y avoir des abus et chaque élu doit pouvoir consacrer le temps nécessaire pour assurer la charge qui lui est confiée. C'est une question de respect de l'électeur, du respect de la mission au service de l'intérêt général qui lui incombe. Toutefois il faut voir précisément quelle interdiction, car le cumul d'un mandat local et d'un mandat parlementaire peut être pertinent. Il permet une approche très concrète des problèmes et donc de proposer des lois plus adaptées à la réalité.

Quels sont vos engagements personnels en matière de transparence sur les rémunérations et les conflits d’intérêts des élus ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Une loi me semble nécessaire y compris pour l'affectation dans la transparence des dotations parlementaires !

Quels sont vos engagements personnels en matière de temps de présence à l’Assemblée nationale ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Ce qui est certain, c'est que le député n'est pas un maxi conseiller général ni un distributeur de subventions ! Il est évident que le travail d'un député passe par une présence à l'Assemblée Nationale, mais le critère du temps de présence n'est pas forcément le plus facile à manier : temps de présence en commissions ? en séance ?...

Je pense plutôt qu'il faut renforcer la transparence concernant le travail réalisé et cela peut par exemple passer par un compte rendu d'activité régulier et obligatoire.

Pour ma part, je proposerai une réunion annuelle dans chaque canton avec tous les élus des collectivités pour examiner les projets du territoire et débattre de l'usage de la dotation parlementaire en fonction des priorités retenues.

Quelles propositions de loi envisagez vous de faire à l'Assemblée nationale si vous êtes élu(e) ?

Trois sujets me mobiliseront prioritairement dans la perspective de propositions de lois  :

  • la formation professionnelle intégrée comme une matière à part entière dans le cursus scolaire dès le lycée
  • la simplification administrative notamment pour les PME
  • une réforme des financements et de l'organisation des organismes de transports en commun, les AOT (Autorités Organisatrices des Transports). En la matière il faut raisonner et agir à l'échelle du bassin de vie et d'emploi pour un meilleur service à l'usager et pour répondre à la réalité des besoins de habitants qui n'ont que faire des limites administratives, notamment sur territoire de notre circonscription où cette question est particulièrement d'actualité.
à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut