Capture d’écran 2013-07-18 à 11.03.34

Le PS “veut déstabiliser Nathalie Perrin-Gilbert”

L'un des soutiens de Nathalie Perrin-Gilbert, Paul Raveaud, réagit à l'interview de Christophe Borgel, secrétaire national du PS en charge des élections du PS, dans laquelle celui-ci envisageait une exclusion de la Lyonnaise si elle persistait à vouloir se présenter contre le maire sortant (lire ici).

"Christophe Borgel veut faire pression sur Nathalie, la déstabiliser, ainsi que sur les socialistes qui militent à ses côtés, maugrée-t-il. Je vois mal le PS exclure ses meilleurs éléments. A la place des instances nationales, j'attendrais de voir les résultats du premier tour de l'élection." Selon lui, la liste emmenée par Nathalie Perrin-Gilbert, alliée avec des écologistes ou des éléments du Front de gauche, pourrait devancer celles de la municipalité dans les 1er, 4e voire 3e arrondissements.

Paul Raveaud appuie le choix de la maire du 1er arrondissement de se présenter face aux électeurs et non dans le cadre d'une désignation interne au PS. "La fédération du Rhône est complètement verrouillée, il n'y a pas de possibilité d'organiser un débat serein. Les têtes de liste dans les arrondissements sont déjà choisies."

1 commentaire
  1. allfreedom - jeu 18 Juil 13 à 11 h 51

    On attend beaucoup de cette alternative à gauche, notamment dans les arrondissements pivots comme le 3e !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut