Le maire de Chassieu veut armer les policiers municipaux

Jean-Jacques Sellès, le maire divers droite de Chassieu, a annoncé au conseil municipal vouloir armer la police municipale. Comme le prévoit la loi, c'est le préfet qui devra donner son accord. Une décision qui fait écho au triste anniversaire du 13 novembre.

Un an après les attentats, c'est au tour de Jean-Jacques Sellès d'annoncer publiquement son intention d'équiper les policiers municipaux en armes à feu. Une procédure va être engagée dans les prochains jours par le 1er adjoint chargé de la sécurité Gérard Arnaud. Selon des propos rapportés par Le Progrès, le maire de Chassieu estime : "Nos agents de police municipale sont eux aussi en première ligne dans la rue. Je ne peux donc pas leur demander plus de proximité, sans garantir leur sécurité".

Au préfet de décider

L'armement des policiers municipaux est dans l'actualité depuis la triste soirée du 13 novembre 2015. Gérard Collomb, d'ordinaire farouchement opposé à cette idée avait alors changé de position au lendemain des attentats. Quelques mois plus tard, c'est son homologue villeurbannais Jean-Paul Bret qui avait annoncé le futur armement des officiers de police municipale de sa ville, pointant du doigt "la réalité de la menace terroriste et un climat d'inquiétude dans la rue qui doit être pris en compte".

Comme le prévoit la loi, c'est le préfet qui décide ou non de donner l'autorisation d'armer les policiers de la ville qui en fait la demande. En cas d'avis favorable, seuls les policiers ayant passé une qualification (12h de théorie et 30h de technique) seront dans l'autorisation de porter une arme.

3 commentaires
  1. Robes Pierre - 14 novembre 2016

    une bien mauvaise idée, se retrouver armé de pétoires reformée de la Police Nationale face à des individus équipés eux de Kalachnikov , un duel inégal, d'autant que souvent ces hommes courageux tirent dans le dos. Pour les Gardes champêtres en mal d'armement reste à passer le concours de recrutement de la police nationale

  2. jef - 14 novembre 2016

    Le maire a supprimé les gardiens dans les bâtiments municipaux, a fait appel à une société de gardiennage et un agent de vie tranquille, et veut maintenant installer des caméras de surveillance et armer la police municipale. Mauvais choix car la délinquance augmente à Chassieu ainsi que d’ailleurs les impôts, +8.5%, il faut bien payer ces dépenses supplémentaires.

  3. grandlyonnaise - 14 novembre 2016

    Je crois rêver quand je lis : le Maire de Chassieu, Divers droite ! c'est un mensonge !Il a vendu son âme à COLLOMB en lui cirant les bottes pour avoir une Présidence à la Métropole (c'est à dire une indemnité supplémentaire de 1800 euros, en trahissant ses administrés de façon immonde, en totale contradiction avec la teneur de ses propos en campagne électorale municipale où il n'a cessé de se dire en totale contradiction avec le baron lyonnais Et aujourd'hui il 'officie' et il jubile - il faut qu'il existe ce 'petit' homme !Mais ça va être dur pour lui pour un prochain mandat A Chassieu, on n'aime pas les traitres

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut